ABN Amro pourrait être rachetée par le groupe tricolore BNP Paribas

L'enseigne d'une agence bancaire ING dans une rue du centre ville Luxembourg.

Des rumeurs sur un éventuel rachat d’ABN Amro par le groupe tricolore BNP Paribas circulent depuis quelques jours. D’après certaines sources médiatiques, ce dernier serait entré en contact avec le gouvernement néerlandais afin de lui faire connaitre son intention d’acquérir cette banque contrôlée à 56 % par l’État.

Bien que cette nouvelle ait provoqué un remous notable sur le marché boursier, d’autres sources ont affirmé que la première banque française n’a pas engagé une telle démarche. Selon ces dernières, la fusion avec la banque néerlandaise serait contraire à sa stratégie.

Pour sa part, le gouvernement des Pays-Bas n’a pas émis de commentaires sur ces rumeurs et se contente d’annoncer la mise en vente des titres de la banque sur le marché.

Développer ses activités en Europe du Nord

D’après les dires de certaines personnes proches du dossier, l’intérêt que porte BNP Paribas à la banque hollandaise s’inscrit dans sa stratégie de développement de ses activités en Europe du Nord. Le groupe bancaire tricolore voudrait en effet acquérir les activités de détail et d’entreprise de cette dernière.

De son côté, l’État néerlandais ne semble pas encore être prêt à mener des opérations de cession, d’autant plus qu’il lui a fallu intervenir pour sauver ABN Amro de la crise financière de 2008. À cet effet d’ailleurs, une somme colossale de 22 milliards d’euros a été investie.

Important Étant toujours actionnaire majoritaire, l’État a exprimé sa volonté de lever des fonds en mettant en vente une partie de sa participation, mais cette opération devrait lui permettre de conserver un certain contrôle sur l’établissement financier.

Pour les clients, il convient de comparer les frais prélevés et les services proposés par les banques afin de pouvoir réaliser des économies. Pour ce faire, le recours à un comparateur banque est nécessaire. Cet outil leur permet de découvrir en quelques clics la banque la moins chère en fonction de leurs profils.

Réponse nuancée du gouvernement néerlandais

Le gouvernement néerlandais déclare s’entretenir régulièrement avec toutes les parties prenantes sur différentes sujets concernant la banque ABN Amro.

Le porte-parole du ministère des Finances a toutefois précisé que

Les propositions de rachat ne font pas encore l’objet d’une étude évaluative, car les opérations de cession sont déterminées par un large éventail de facteurs inter reliés.

Quel est votre banque actuelle ?

Banque populaire Caisse d’épargne Crédit Agricole

Archives

Liens sponsorisés