Retrait progressif des mesures d’urgence mises en place pour soutenir l’économie de la zone euro

Gratte-ciel du bâtiment de la Banque centrale européenne. Situé à Francfort, Allemagne

Mises en place au début de la crise sanitaire par cette institution, les mesures d’urgence vont être retirées progressivement, conformément à l’annonce de la BCE à l’issue de la réunion concernant la politique monétaire qui s’est tenue le 16 décembre dernier.

Ces mesures non conventionnelles (programme d’achat d’actif PEPP) devraient prendre fin mars 2022, mais l’institution monétaire a indiqué qu’elle va procéder au renforcement du programme APP (Asset Purchase Programme) afin d’éviter le sevrage brutal.

Les rachats d’obligations publiques et privées menées par la Banque centrale européenne coûtent en ce moment 70 milliards d’euros par mois.

Ce montant sera progressivement revu à la baisse au cours des prochains mois. Il s’élèvera à 40 milliards d’euros mensuels entre mars et juin de l’année qui vient, puis passera à 30 milliards d’euros entre juillet et septembre et à 20 milliards d’euros au cours des trois derniers mois.

Une situation d’incertitude malgré la relance de la croissance

Selon la présidente de l’institution monétaire, Christine Lagarde,

L’apparition du nouveau variant du covid a plongé les Européens dans l’incertitude malgré la relance de la croissance économique. Il importe ainsi de procéder de manière progressive afin de pouvoir contenir l’inflation et de ne pas freiner la reprise.

Christine Lagarde

Toutefois, une hausse des taux en 2022 n’est pas encore envisageable même si l’inflation pourrait s’élever à 3,20 %, souligne-t-elle.

Christine Lagarde

Important La Banque centrale européenne devrait en revanche être en mesure de remonter les taux vers fin 2023 ou début 2024.

La politique monétaire de la BCE évoluera alors à partir de l’année prochaine, mais les restrictions prévues sont moins sévères, étant donné qu’elle va continuer à injecter des liquidités sur le marché à travers le programme APP.

Ainsi, les emprunteurs ne devraient pas craindre une remontée significative des taux en 2022. Afin de trouver les offres avec les meilleurs taux, il suffit de recourir à notre comparateur banque.

Le resserrement monétaire amorcé pour les autres banques centrales

À la différence de la BCE, les autres banques centrales du monde ont déjà amorcé le resserrement de leur politique monétaire.

La Réserve fédérale américaine a annoncé pour sa part des hausses à partir de l’année prochaine.

De son côté, la Banque d’Angleterre a été contrainte de réviser ses taux directeurs à la hausse afin de contrer la poussée inflationniste au Royaume-Uni.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top