Comment garantir la performance de son investissement en actions ?

une personne en train d'analyser l'évolutions des actions

Une personne qui met de côté son argent peut également en investir une partie afin de bénéficier de plus de rendement. Il est toutefois plus judicieux de bien choisir son courtier, car il sera enmesure de guider l’épargnant dans ses démarches.D’autant plus qu’actuellement, les acteurs en investissement en actions sont nombreux sur le marché financier.

Il est tout à fait possible de faire fructifier son argent en investissant dans des actions. Néanmoins, il faut collaborer avec un courtier expérimenté qui saura diriger le futur investisseur vers une plateforme donnant accès aux marchés financiers.

Son expérience permettra d’ailleurs de mieux conseiller son client sur le choix de l’établissement de crédit où il va placer ses actifs. De plus, il contribuera à la comparaison des frais facturés par les banques et les acteurs en ligne spécialisés dans ce type de placement.

Outre ces frais récurrents, d’autres charges doivent également être prises en compte, notamment les frais de courtage et les coûts de transaction. Bref, l’offre complète du courtier permettra à l’investisseur de fixer son choix.

Les charges à tenir compte lors d’un investissement en actions

Il faut savoir que les investissements requièrent des sorties d’argent. À cet effet, il convient de toujours comparer les frais facturés par l’établissement avant d’y placer ses fonds. À noter que lors d’un investissement en actions, les tarifs varient d’une banque à une autre, d’autant que des frais sont réclamés pour chaque dossier, à l’instar de Belfius qui le facture à 9,075 euros.

Les enseignes bancaires déduisent également des frais de garde de 3,025 euros à 24,20 euros pour chaque investissement, mis à part les frais de gestion. Seuls les acteurs en ligne spécialisés offrent gratuitement ses services.

Les frais de courtage ou de transaction s’ajoutent encore aux tarifs. En effet, ils sont facturés à l’investisseur à chaque achat ou vente de titres, les taux pouvant varier selon l’institution choisie et le type de bourse.

À titre d’exemple, un investisseur en bourse de Bruxelles, de Paris, d'Amsterdam ou de Lisbonne doit payer auprès de Bolero 7,5 euros à chaque fois qu’il effectue une transaction et 15 euros s’il s’agit desautres bourses. Auprès de BNP Paribas Fortis, une transaction à la bourse de Bruxelles génère 25 euros de frais au minimum tandis que les autres bourses coûtent 50 à 75 euros.

Ces charges ont des répercussions considérables au niveau de la rentabilité de son investissement. À cet effet, l’investisseur doit réaliser un rendement qui peut couvrir ses frais. S’il doit payer 7,5 euros pour acheter des actions d’une valeur de 1 000 euros, il faut que ça lui rapporte 0,75%. De même, si la transaction coûte 25 euros, son rendement doit s’élever à 2,5% afin de permettre de combler les pertes engendrées par les autres frais.

L’offre du courtier peut être déterminante

Le choix du courtier dépend principalement du profil de l’investisseur, car ce dernier doit tenir compte de l’offre proposée. L’accès en temps réel aux cours boursiers, par exemple, n’est proposé que par quelques courtiers, pour le cas où l’investisseur souhaiterait acheter des actions et les revendre le jour même.

En outre, il est conseillé de choisir un courtier qui propose une offre répondant à la stratégie adoptée par le futur client. En effet, il est possible que l’investisseur ambitionne d’acheter des actions à des bourses exotiques comme à Singapour, au Japon, en Afrique du Sud, etc. ou il désire tout simplement acquérir des actions à la bourse de Bruxelles ou d’Amsterdam. Prendre en considération le domaine d’investissement dans lequel il souhaite s’orienter lui permet également de savoir quelle banque choisir.

Enfin, les informations que les courtiers peuvent communiquer peuvent jouer en sa faveur lorsque l’investisseur détermine son choix. Les formations vidéo et les webinaires sont très utiles pour ceux qui comptent investir pour la première fois.

Sans parler des renseignements sur les actions à investir, notamment les chiffres financiers, les nouvelles, les tableaux, ainsi que les rapports analytiques ou graphiques. À noter que les courtiers en ligne sont plus aptes à communiquer ce genre d’informations par rapport aux banques traditionnelles.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top