Clients ING : dépêchez-vous de transférer vos comptes pour éviter une mauvaise surprise

L'enseigne d'une agence bancaire ING dans une rue du centre-ville.

Comptes fermés sans préavis, transferts trop lents... Cet été, de nombreux clients ING ont eu la mauvaise surprise de se retrouver sans compte bancaire. Pourtant, la banque en ligne néerlandaise, qui a annoncé son retrait du marché français pour la fin décembre, pensait avoir mis en place une procédure adéquate de communication pour ses clients.

Conformément à sa décision de se retirer du marché français de la banque en ligne, annoncée fin 2021, ING a établi une large procédure de communication pour permettre à son million de clients français de clôturer ou de transférer leurs produits bancaires facilement.

Néanmoins, il semblerait que le processus rencontre quelques couacs. De nombreux témoignages de clients ING mécontents fleurissent. C’est le cas de Florian par exemple, qui affirme auprès de RTL avoir vu son compte bancaire fermé, sans aucun préavis.

Je compare les offres bancaires

Vers une action en justice pour obtenir une indemnisation

« Personne ne nous a prévenus pour nous dire 'attention, à telle date vos moyens de paiement seront arrêtés'. Aujourd'hui, tout l'argent que j'avais sur mes comptes ING, épargne et compte courant, est toujours bloqué chez ING. La fermeture du compte a été effective le 21 juillet et je n'ai toujours pas récupéré mon argent », témoigne-t-il. Une situation lourde de conséquences pour ce client qui ne peut plus faire de virement pour alimenter un autre compte, et qui s’est retrouvé placé en interdit bancaire à cause d’un chèque émis juste avant la clôture de son compte, puis rejeté.

Le cas de Florian n’est pas isolé. Une action en justice est d’ailleurs en préparation à l’initiative du président de l’association France Conso Banque, Michel Guillaud. Comme le relatait déjà le Figaro en août, ce dernier est lui-même concerné : « fin juillet 2022, mon compte bancaire a été fermé, 2 ou 3 jours après avoir reçu une lettre simple qui m'annonçait la clôture prochaine de mon compte ».

Courriers, e-mails, SMS et relances en masse pour informer les clients

« Les comptes se ferment à la hussarde, alors qu'ING aurait dû envoyer des lettres recommandées pour prévenir de la clôture. La banque néerlandaise a bien, dans certains cas, envoyé une lettre recommandée pour prévenir qu'ING envisageait des fermetures de comptes courants, mais pour la clôture proprement dite, elle est passée par lettre simple “Écopli” », explique Michel Guillaud.

De son côté, la banque en ligne indique avoir informé l’ensemble de ses clients entre la mi-avril et la mi-juillet. Dans le même temps, ING affirme avoir effectué plusieurs relances par courrier, par email et même par SMS.

Selon ING, la clôture des comptes s’étalera jusqu’au 31 décembre. La banque précise que les clients n’ayant pas donné leur consentement pour aller chez Boursorama verront leur compte courant fermé dans un délai de 2 ou 3 mois, suivant l’envoi imminent du courrier de clôture. Dans l’intervalle, ces clients d’ING sont invités à prendre au plus vite un nouveau compte dans une autre banque.

Ils ont par exemple jusqu’au 30 septembre pour rejoindre Boursorama dans le cadre d’un parcours de transfert simplifié et avec la possibilité de toucher une prime de bienvenue allant jusqu’à 320 euros.

Archives