Banque en ligne : nouveau rappel pour les clients ING n’ayant pas encore transféré leurs comptes

Homme utilisant une carte de crédit pour faire des achats en ligne dans un café.

Suite à l’annonce de son retrait du marché français, les clients ING sont contraints de trouver un nouvel établissement d’ici à la fin de l’année 2022. Bien qu’une campagne d’information ait été mise en place, il semblerait qu'elle n’ait pas suffit puisque de nombreux clients n’ont toujours pas entamé les démarches. Un nouveau courrier de rappel leur a été envoyé dès lundi.

L’heure du baisser de rideau pour ING en France est proche. En décembre, la banque en ligne néerlandaise annonçait son retrait du marché pour la fin 2022. S’il appartient à chacun de ses clients particuliers de transférer leurs comptes vers un nouvel établissement, ING a mis en place une campagne d’information ainsi qu’une procédure d’accompagnement pour transférer facilement ses comptes vers Boursorama jusqu’à fin septembre. Malgré tout, quelques ratés ont eu lieu et de nombreux clients se sont plaint notamment du fait de ne pas être tenus informés.

Face aux critiques, ING a tenu à rappeler dans un communiqué publié vendredi dernier, que « depuis le mois d'avril, des courriers personnels d'information ont été envoyés à nos clients au moins 2 mois à l'avance pour les prévenir de la clôture de leur(s) compte(s) et des démarches à faire afin de leur laisser le temps de s'y préparer. Ces courriers se sont inscrits dans un dispositif complet d'information. Au global, la majorité des clients a reçu entre 4 et 7 communications de la part d'ING depuis avril, par courrier, email, message sécurisé ou SMS ».

Notre sélection des promos
Je compare les offres bancaires

2% de ses clients ont fait face à des anomalies

Ce communiqué fait suite à de nombreuses plaintes reçues sur les réseaux sociaux et sur des forums comme celui de MoneyVox. Début septembre, un client d'ING témoignait : « personne ne nous a prévenus pour nous dire 'attention, à telle date vos moyens de paiement seront arrêtés'. Aujourd'hui, tout l'argent que j'avais sur mes comptes ING, épargne et compte courant, est toujours bloqué chez ING. La fermeture du compte a été effective le 21 juillet et je n'ai toujours pas récupéré mon argent. »

Des couacs que la banque admet. Selon ses chiffres, 2% de ses clients ont été confrontés à des anomalies dans les parcours de transfert et de clôture des comptes. « Certains ont été mis en difficulté du fait que la date exacte à laquelle la clôture de leur compte interviendrait ne figurait pas dans les courriers ci-dessus et nous avons conscience d'une attente de précisions de leur part sur ce point », concède ING.

Un nouveau rappel pour les retardataires

Pour remédier à cela, la banque en ligne a envoyé lundi un courrier de rappel à l’attention de ses clients dont le compte courant va être fermé. Ce courrier mentionnera la date effective de la fermeture, des conseils pratiques pour accompagner le client et des précisions au sujet du compte externe où sera viré le solde du compte ING. Puis, 10 jours avant la clôture effective, chaque client recevra un email et un SMS de rappel.

Sollicitée par MoneyVox, ING révèle qu’aujourd’hui 60% des comptes courants et des comptes épargnes ont d'ores et déjà été clôturés, de même que 70% des comptes-titres et des Plans d'épargne en actions (PEA).

Par ailleurs, ING a aussi annoncé prendre en charge ses clients inscrits au Fichier Central des Chèques (FCC) et interdits bancaires à la suite de chèques présentés à l'encaissement après la clôture de leur compte courant. « Nous avons renforcé les équipes pour accélérer le traitement des régularisations clients. L'inscription au FCC a déjà été levée pour la plupart des clients concernés. De plus, un SMS est dorénavant envoyé aux clients pour les informer dès la régularisation de leur situation », explique ING.

Archives