Nickel compte sur de nombreux atouts pour assurer sa croissance sur le marché financier allemand

Succursale de la marque BNP Paribas banque.

Dans le cadre de sa stratégie d’expansion à l’international, Nickel a jeté son dévolu sur différents pays de l’Europe. En ce sens, cette filiale de BNP Paribas a prévu de faire son entrée en Allemagne à partir de 2023 en espérant y accélérer sa croissance en misant sur différents atouts.

Après son lancement en Espagne, Nickel s’est accordé quelques semaines pour s’implanter en Belgique et au Portugal. Mais pas seulement puisque cette banque en ligne rattachée à BNP Paribas a aussi avoué que l’Allemagne est aussi dans sa ligne de mire pour un premier pas prévu pour 2023.

En faisant ce choix, la néobanque s’avoue prête à faire son entrée dans un marché hautement concurrentiel sur lequel des acteurs actifs comme Vivid Money, N26 et Trade Republic ont pris de l’avance avec une offre très compétitive comme atout principal.

Une situation qui ne semble pas effrayer l’enseigne qui peut compter sur de nombreux leviers pour assurer son ascension.

Différentes raisons pour expliquer ce choix

En prenant compte de l’atmosphère hautement concurrentielle du marché financier allemand, certains analystes sont tentés de croire que ce choix de Nickel de s’y implanter est plutôt téméraire d’autant que la BaFin n’est pas là pour lui faciliter la tâche. Ce, étant donné que ce gendarme du secteur est désormais plus à cheval sur ses principes depuis le scandale Wirecard.

Des défis que la banque en ligne est prête à relever selon Marie Degrand-Guillaud s’exprimant en ces termes en ce qui concerne sa position par rapport à la BaFin :

Nous sommes conscients de nos responsabilités et nous ferons en sorte que 20% du personnel (120 personnes) soit affecté aux questions de fraude et de blanchiment d’argent.

Marie Degrand-Guillaud

Quant au niveau de la concurrence, cette directrice générale de l’enseigne a fait savoir que Nickel peut compter sur des ouvertures qui devraient lui permettre de se positionner dans les meilleures conditions en indiquant que :

Le marché allemand est particulièrement favorable pour au moins trois raisons.

Marie Degrand-Guillaud

À savoir :

  • Les espèces y représentaient encore 60% des paiements en 2020, malgré l’essor du sans-contact ;
  • La moyenne annuelle de frais bancaires y est estimée à 135 euros contre 20 euros pour les comptes de base de Nickel ;
  • Le marché ne compte que 3,2 agences pour 10 000 habitants contre 5,3 en France.

Un partenariat stratégique pour décupler sa chance

Il va sans dire que pour cette banque en ligne de BNP Paribas, les différentes raisons susmentionnées font office d’opportunité. Mais pour décupler sa chance, l’enseigne a noué un partenariat stratégique avec un acteur lui permettant de s’épanouir rapidement dans toute l’Allemagne. À Marie Degrand-Guillaud de donner un aperçu de l’objectif que son entreprise a prévu d’atteindre :

Notre ambition est d’ouvrir 5 000 points de distributions et convaincre 600 000 clients d’ici cinq ans.

Marie Degrand-Guillaud

Ce qui est envisageable selon ce responsable mettant en exergue sa collaboration avec la filiale commune de plusieurs sociétés d’État de loterie qu’est Ilo-Profit. Un partenaire de taille fort d’un réseau de 22 000 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire. De quoi garantir une marge d’expansion considérable à Nickel qui peut également compter sur un modèle économique qui a déjà fait ses preuves, grâce à :

  • Un compte sans découvert possible ;
  • Une carte de débit internationale ;
  • Un Iban ouvert directement auprès des commerçants.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top