Revolut accélère le pas pour atteindre son objectif de 100 millions de clients à l’horizon 2025

Ajout de la carte Visa Revolut dans le portefeuille numérique Apple Pay.

Dans le cadre de sa stratégie de croissance, Revolut s’est accordé jusqu’à l’horizon 2025 pour enregistrer 100 millions de clients à son actif. Un objectif ambitieux que la néobanque est encore loin d’atteindre pour l’inciter à accélérer ses pas en explorant différentes pistes. Le lancement d’un terminal de paiement mobile est l’une des plus récentes.

Accéder au titre de la meilleure banque n’est désormais plus aussi facile qu’auparavant pour les acteurs du marché financier. Simplement parce qu’en évoluant dans un univers hautement concurrentiel, leur chance d’accéder à ce titre a tendance à s’amenuiser. Du moins, pour ceux qui n’ont pas l’initiative d’adopter de nouvelles stratégies qui devraient leur permettre d’enjamber les obstacles.

Consciente qu’elle est encore loin de ses objectifs, la néobanque Revolut est dans la liste des enseignes à faire le nécessaire pour rester dans la course. Sa stratégie, revoir son modèle économique en y apportant quelques touches de changements comme c’est le cas pour son nouveau terminal de paiement mobile.

La néobanque enclenche la vitesse supérieure

Comme susmentionné, l’objectif de Revolut est d’atteindre la barre des 100 millions de clients en 2025. Ce qui laisse moins de trois ans à la néobanque pour y parvenir, alors qu’elle est encore loin du compte. Le fait est qu’à l’heure actuelle, l’enseigne en enregistre au total 18 millions.

Ainsi, cet acteur britannique est conscient qu’il se doit de redoubler d’efforts s’il veut toucher son objectif pour l’inciter à enclencher la vitesse supérieure dans sa stratégie de développement nécessitant des modifications au niveau de son modèle économique.

Les changements constatés auprès des clients particuliers illustrent bien la situation avec :

  • Son choix d’accorder la priorité aux offres payantes avec des services d’investissement et d’assurances en laissant à la marge l’offre de la carte bancaire gratuite ;
  • Sa manœuvre visant à ressembler à une banque classique en permettant à ses clients français de basculer sur sa nouvelle entité et d’utiliser un IBAN français associé à de futures solutions de crédits et d’épargne.

Et avec l’avènement des devises numériques, Revolut s’est également positionnée sur le marché des cryptomonnaies, grâce à sa plateforme de trading et d’échange lui permettant de récolter d’importants bénéfices sur la période de 2020 à fin 2021. Les analystes s’accordent même à dire qu’il est probable que cette banque mobile se place aussi dans le lancement de sa propre crypto maintenant que les contextes géopolitiques l’y obligent en engendrant l’écroulement des transactions.

Un pas en avant avec son nouveau TPE mobile

Sous ce vent de changement, Revolut a récemment fait un pas en avant dans ses efforts visant le classement de la meilleure banque et qui devrait lui permettre par la même occasion de se créer une nouvelle source de revenus. Pour le dire, il suffit de porter un regard sur le nouveau service que la néobanque britannique vient de lancer, un terminal de paiement.

Concrètement, il est question de TPE mobile dédié à ses clients les professionnels qui disposeront, alors d’un outil permettant de lire les cartes bancaires et les Smartphones avec des applications de paiements comme Apple Pay ou Google Pay. En faisant ce choix, Revolut veut faire d’une pierre, deux coups :

  • Renforcer son offre Revolut Business lancée il y a cinq ans ;
  • Encourager ses clients à souscrire à son offre de paiement en plusieurs fois.

Concernant ces points, l’enseigne a précisé que TPE mobile Revolut enlèvera une épine des pieds de ses clients liés à Revolut Business. Ce, en faisant valoir qu’ils n’auront plus besoin solliciter les services d’un autre acteur pour s’équiper d’un terminal de paiement.

Quel est votre banque actuelle ?

Banque populaire Caisse d’épargne Crédit Agricole

Archives