Les banques en ligne continuent de dominer le classement des enseignes les moins chères

Jeune femme sur le toit d'un restaurant utilisant un téléphone intelligent pour faire des achats en ligne.

En cette période où l’inflation règne en maitre, tous les moyens sont bons pour les Français de faire des économies. Ce serait le cas du côté du marché financier où il est possible de mettre de côté plus de 200 euros par an rien qu’en misant sur les frais bancaires. Du moins, auprès des banques les moins chères.

Avec l’inflation qui a tendance à gagner du terrain, la meilleure banque pour les Français est désormais celle leur permettant d’économiser au mieux en matière de frais bancaires ou autres sources de dépenses. Et d’après les constats, il est possible d’enregistrer une économie annuelle de 259 euros en empruntant cette voie.

Un baromètre mensuel pour le mois de juillet 2022 le prouve en mettant en exergue la liste des enseignes les moins chères sur le marché tricolore. Le rapport démontrant que cette fois encore, ce sont les banques en ligne qui dominent les classements pour toutes les catégories de clients.

Les banques en ligne dominent

Dans le cadre de ses études, les analystes ont étudié de près les tarifs bancaires pour trois profils de clients qui ont des besoins différents en faisant allusion à la catégorie de clientèle classique, jeune et premium.

Pour ces profils confondus, le constat est clair, les banques en ligne dominent le classement des enseignes les moins chères en mettant à exergue des atouts majeurs :

  • Des offres de bienvenue intéressantes ;
  • Une gamme de produits complète ;
  • Des tarifs de gestion courante compétitifs.

Grâce à ces points forts, ces dernières ont occupé les plus hautes marches du podium pour toutes les catégories de clientèle.

Du côté des premiums par exemple les deux premières places reviennent à Boursorama Banque et à Fortuneo faisant profiter de l’absence de frais de tenue de compte pendant un an conjugués à des primes de bienvenue en vigueur. Vient par la suite BforBank qui se fait remarquer par une prime de bienvenue de 30 euros ainsi qu’un tarif premium de 64,14 euros par an.

À l’exception de BforBank, ces opérateurs sont également en tête de liste pour le profil jeune avec leur tarif annuel à 0 euro associé à une prime de bienvenue de 150 euros pour le premier et de 130 euros pour le deuxième. Et puisqu’il est essentiellement question de gratuité, deux autres acteurs en ligne ont eu le mérite de se trouver à la troisième place, Revolut et Aumax pour moi.

Fortuneo et Boursorama Banque ont aussi dominé dans la catégorie classique en proposant respectivement une prime de bienvenue de 150 euros et de 130 euros. Une offre qui descend à 100 euros pour le troisième qu’est Orange Bank avec un compte courant à partir de 24,98 euros par an contre 2,78 euros pour les deux premiers.

L’écart est considérable

Il va sans dire que les banques en lignes ont gardé l’avantage sur les opérateurs traditionnels en mettant en avant leur offre de bienvenue et leur frais bancaires évoluant entre 0 à 64,14 euros par an.

Et l’écart est considérable selon ce baromètre démontrant que du côté des acteurs classiques, le coût annuel le plus bas est inclus entre 14 et 160 euros d’autant que les offres de bienvenue sont exclues.

Dans la catégorie premium, ce classement met ainsi en avant :

  • Crédit Coopératif proposant 143,03 euros par an ;
  • Crédit Agricole Touraine Poitou à 156 euros ;
  • Caisse d’Épargne Rhône Alpes à 160 euros.

Côté pour profil jeune, Caisse d’Épargne Côte d’Azur est l’unique banque traditionnelle à se retrouver dans le classement avec 14 euros par an à son actif si cette place a été réservée par Crédit Coopératif pour le profil classique avec un tarif annuel de 109,05 euros.

Quel est votre banque actuelle ?

Banque populaire Caisse d’épargne Crédit Agricole

Archives