Plus d’une centaine de banquiers centraux ont pris part à la course à la création de devises 2.0

Logo de monnaie numérique de banque centrale.

Plus d’une centaine de banquiers centraux ont pris part à la course à la création de devises 2.0. C’est l’une des nouveautés qui marqueront l’histoire du secteur financier au niveau mondial en cette période d’exercice qui vient à peine de commencer. En effet, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont décidé d’emboîter les pas des rares qui ont déjà enclenché la vitesse première.

Dans le secteur financier, donner vie à des monnaies numériques est désormais devenu l’un des critères majeurs permettant aux établissements bancaires de prétendre au titre de la meilleure banque en ligne au niveau mondial. Et ce n’est pas faute de le croire puisque la création de devises 2.0 est devenue en tête de liste des priorités des banques centrales qui se comptent actuellement à plus d’une centaine à s’y pencher, alors qu’elles n’étaient encore qu’une poignée en 2021.

Ainsi, pour différentes raisons, de nombreuses institutions monétaires ont pris la ligne de départ pour permettre à deux types de MNBC (monnaie numérique de banque centrale) de sortir de l’ombre.

La course à la création de MNBC est lancée

En concentrant leurs regards sur la filière financière, les analystes ont découvert que l’attentisme qui régnait auprès des banques centrales n’est désormais plus d’actualité en ce qui concerne la création de MNBC. En effet, ces dernières sont bien nombreuses à prendre conscience que l’essor de la monnaie numérique est désormais incontournable. Non pas sans raison selon les analystes estimant que si elles ne réagissent pas dès à présent, ces institutions risquent de se faire dépasser par :

  • Les évènements se manifestant à travers le recul du cash au profit des paiements numériques ;
  • De nouveaux acteurs comme Facebook misant sur le métavers pour mettre sur pied des projets de monnaies virtuelles privées.

À un responsable des opérations bancaires de la Banque Nationale suisse (BNS) d’ajouter :

Avec l’évolution de l’économie numérique, les moyens de paiements évoluent également.

Résultat, le nombre de banquiers centraux à prendre part à la course a dépassé la barre des 100 cette année, alors qu’ils se comptaient encore aux doigts en 2021 en faisant allusion à la Chine ouvrant la voie à la devise 2.0, grâce à l’initiative de Changchun Mu.

Pour les autres, à l’instar de la BCE, le projet est à l’étude depuis quelques mois seulement pour un lancement prévu en 2025 en notant que la Fed et la Banque du Japon sont aussi de la partie. Et ces organismes ne sont désormais plus les seuls puisqu’aux dernières nouvelles, plus d’une centaine d’institutions réparties à travers les pays en développement du côté de l’Afrique et de l’Asie sont venues renforcer la liste. Une évolution désormais incontournable selon un spécialiste pensant à :

Une lame de fond.

Les projecteurs sont concentrés sur deux catégories de MNBC

Puisqu’il est essentiellement question de création de monnaies numériques, force est de constater que les projecteurs sont concentrés sur deux catégories de MNBC :

  • La monnaie numérique de Gros ;
  • La monnaie numérique de Détail.

Du moins, pour la grande majorité des acteurs intéressés puisqu’en ce qui concerne la Chine, les analystes estiment que Changchun Mu a préféré jouer l’équilibre en faisant valoir que :

Pékin s’est inspiré des deux mondes.

Concernant la monnaie numérique de Détail, il faut ainsi préciser que cette catégorie a pour vocation d’être utilisée directement par les citoyens en donnant naissance à une relation directe entre ces derniers et les banques centrales pour permettre à un analyste de dire que :

Là on dépasse l’optimisation des transferts d’argent entre les banques.

Pour ce qui est de la monnaie numérique de Gros, le système est plutôt dédié aux banques commerciales en charge de la gestion financière des entreprises et des particuliers selon cet expert indiquant que :

Ces monnaies vont permettre d’accélérer et de fluidifier les transactions interbancaires.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top