N26 se lance dans le trading de cryptomonnaies

Bitcoin et N26.

Jusqu’ici, N26 a décidé de se concentrer uniquement sur le développement de son activité. La néobanque a tout mis en œuvre pour conquérir des marchés à travers le monde, mais la stratégie n’a pas vraiment eu l’effet escompté. Reconnaissant volontiers son erreur de stratégie, la fintech allemande veut désormais se tourner vers des secteurs plus prometteurs, notamment le trading et surtout la cryptomonnaie.

Rattraper le retard sur les concurrents directs

Malgré les polémiques et controverses suscitées par les cryptomonnaies, les acteurs de la finance semblent convaincus qu’elles représentent l’avenir et adaptent leur « business model » en conséquence.

Néobanque, banque en ligne et autres fintechs essaient aujourd’hui de disposer de leur propre plateforme pour les achats et les reventes de cryptomonnaies.

Mais N26 n’a pas tout de suite eu le flair d’investir dans les monnaies virtuelles. Au lieu d’emboîter le pas à ses concurrents, elle a préféré mettre l’accent sur la conquête de nouveaux marchés, allant jusqu’à traverser l’océan Atlantique.

L’expérience aux États-Unis n’a pas été un franc succès, la fintech allemande ayant dû se résoudre à mettre fin à ses activités au pays de l’oncle Sam.

Pendant ce temps, sur le Vieux Continent, ses concurrents ont pu développer leurs activités de trading de cryptomonnaies, à l’image de la néobanque britannique Revolut qui est présente sur le marché depuis 2017 et qui a pu mettre en place une plateforme où il est possible d’échanger plus d’une trentaine de cryptomonnaies.

Important Certaines institutions se sont même consacrées exclusivement à la monnaie digitale et sont connues sous le statut de « crypto-banques ». Ces dernières sont aujourd’hui des acteurs majeurs du secteur, à l’instar de Sygnum. Cette fintech semble être particulièrement appréciée des investisseurs, à en juger par les 90 millions d’euros qu’elle vient de récolter dans le cadre d’une levée de fonds.

Mieux vaut tard que jamais

N26 veut donc changer son fusil d’épaule et mise désormais sur la monnaie digitale. D’après ce qu’elle a annoncé, la plateforme d’échange sera opérationnelle à partir de cette année, mais aucune date précise n’a été communiquée.

Les 7 millions de clients que la néobanque a su séduire au fil de ces années (et ceux à venir) auront ainsi accès à de nouveaux placements puisqu’en parallèle du trading de cryptomonnaies, N26 proposera d’autres produits de courtage plus conventionnels sur sa nouvelle plateforme.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top