Un portefeuille digital en yuan a été mis en place en Chine par la banque centrale nationale

Holographique écran futuriste avec l’inscription CBDC.

La Banque centrale chinoise accentue actuellement les efforts pour concevoir son propre yuan dématérialisé. L’Empire du Milieu a déployé en parallèle des versions préliminaires du logiciel de portefeuille digital lié à cette devise. Celles-ci sont disponibles via les stores d’applications destinés aux smartphones. Le pays vise à inciter à l’utilisation du prochain yuan numérique.

Aux États-Unis, la Réserve fédérale réfléchit toujours à l’idée de créer ou non une CBDC (monnaie numérique de banque centrale). Un examen sur les intérêts de l’émission d’un dollar digital est actuellement mené en son sein, indique-t-elle. Et d’annoncer qu’éventuellement, elle publierait un rapport y afférent. La Jamaïque, elle, a terminé avec brio les expérimentations de sa première CBDC. Elle ambitionne de l’établir entre janvier-mars 2022 sur le territoire national.

La Chine de son côté est bien plus avancée concernant le développement de ce moyen de paiement public. Comparée à la plupart des États, stagnant à l’étape de la recherche d’une telle monnaie, elle se situe loin devant.

Le Yuan numérique est destiné à mettre à bas les cryptomonnaies privées

La Banque populaire de Chine (PBoC) a notifié que le yuan numérique serait disponible dès cette année. Plus précisément, il serait déployé avant l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront à Pékin en février prochain. Les entreprises de banque en ligne du pays pourront donc le proposer à leurs clients à compter de ce mois.

En attendant, l’Empire du Milieu continue de développer sa CBDC. Yi Gang, gouverneur de la banque centrale chinoise, l’a souligné l’an dernier, à la fin de l’automne. Par ailleurs, le pays, a-t-il déclaré, en améliore constamment l’usage et la conception. Cette opération passe entre autres par le renforcement de l’interopérabilité de la monnaie numérique avec les systèmes transactionnels existants. En fin d’année, la Banque populaire de Chine a révélé qu’elle continuerait l’élaboration du yuan digital.

Ce développement résulte des répressions engagées par l’Exécutif chinois pour anéantir l’industrie de la devise virtuelle privée. En vue de l’instauration d’une cryptomonnaie maîtrisée par le gouvernement et centralisée, ces initiatives ont écarté les obstacles.

Le portefeuille peut être téléchargé dans plusieurs endroits en Chine

Alors que la PBoC redouble d’efforts pour produire une CBDC, la Chine dévoile une application de portefeuille digitale en Yuan. Celle-ci pourra être téléchargée sur les magasins d’applications pour iOS et Android. Seulement, les utilisateurs doivent être physiquement localisés dans l’une des zones ci-après :

Le secteur des Jeux olympiques hivernaux ;

  • Dalian ;
  • Qingdao ;
  • Xi’an ;
  • Changsha ;
  • Hainan ;
  • Shanghai ;
  • Chengdu ;
  • Xiong’an ;
  • Suzhou ;
  • Shenzhen.

L’application a été créée par le centre de recherche sur les devises digitales de la PBoC. Son but : encourager les Chinois à recourir au yuan numérique. Selon une notice, elle se trouve au stade de test de recherche et de développement. Seuls quelques individus pourraient y accéder à travers des commerçants de services e-CNY homologués. Parmi ces fournisseurs comptent par exemple les principaux établissements bancaires nationaux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
back top