Un Français sur 10 dit « oui » aux néobanques

Une femme tenant sa carte bancaire et entrain de téléphoner

Les néobanques sont en train de renforcer leur position dans le secteur financier, doucement mais surement. Une enquête datant de la fin de l’année dernière émet la conclusion selon laquelle environ 10 % des Français détiendraient un compte au sein d’une néobanque. La raison la plus fréquemment évoquée est que les tarifs sont largement plus intéressants que ceux des établissements traditionnels.

Pourquoi les néobanques séduisent-elles autant ?

Il apparait tout à fait normal que le consommateur cherche les meilleurs produit et service, tout en déboursant le moins possible.

Ce que proposent les néobanques se rapproche un peu de ce produit parfait. Elles sont particulièrement connues pour leurs prix agressifs, voire leur disposition à offrir gratuitement certains services, sans que la qualité n’en ait à en pâtir.

Sur ce terrain, les banques traditionnelles éprouvent toutes les difficultés du monde à s’aligner, vu qu’elles ont beaucoup plus de charges que leurs homologues.

De plus, qui dit « néobanque » dit « nouvelles technologies » et dans ce domaine, les nouveaux acteurs ont clairement une longueur d’avance.

Si les jeunes sont plus sensibles à la technologie, les plus âgés aussi y trouvent leur compte puisque les applications développées par les néobanques sont d’une grande efficacité, simple d’usage et améliorent considérablement le parcours client.

Ce que nous apprend cette étude

Le sondage a été mené par le cabinet Deloitte auprès de plus de 2 000 Français, issus de différentes classes d’âge. L’information la plus pertinente est la proportion de Français clients d’une néobanque. 10 % des personnes interrogées affirment avoir ouvert un compte en ligne chez ces plateformes.

De toute évidence, ce pourcentage est appelé à évoluer à la hausse dans les années à venir, le temps que les néobanques arrivent à renforcer leur position, à accaparer davantage de parts de marché et surtout à étoffer leurs offres.

Important Autre fait saillant : 64 % des titulaires de compte au sein d’une néobanque déclarent en faire leur compte principal.

Pourtant, une autre enquête avait révélé, il y a peu, que

Les Français ne sont pas très enclins à faire de la néobanque leur banque principale parce que les services proposés sont encore trop limités.

Par exemple, pour le moment, les néobanques n’ont pas l’accréditation nécessaire pour proposer des prêts immobiliers. Ceci constitue un frein pour les clients et les incite à rester chez leur agence traditionnelle.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top