La banque centrale indienne déploie son plan de sauvetage pour Yes Bank

capture ecran site Yes Bank

Face à la crise traversée par Yes Bank, la RBI (banque centrale indienne) a demandé au gouvernement d’imposer un moratoire à l’établissement avant de lancer un plan de sauvetage. Cette mesure d’urgence est prévue par l’article 45 de la loi de 1949 sur la réglementation bancaire et est entrée en vigueur le 5 mars dernier.

Début mars 2020, les clients de Yes Bank ont été pris de cours par la suspension des services de sa banque en ligne. La seule explication fournie sur le site invoquait une perturbation due à un trafic intense. Autrement dit, un dysfonctionnement technique majeur est survenu à cause d’une trop forte affluence sur la plateforme.

Or, ce problème est survenu quelques heures après l’émission de la directive de la RBI plafonnant les retraits auprès de la banque à 50 000 roupies jusqu’au 3 avril prochain. Les spécialistes estiment ainsi qu’il s’agit d’une disposition corrélée avec le moratoire prononcé en faveur de la banque indienne en difficulté.

Notre sélection des promos
Offre du moment
150 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
200 € Offerts
AXA Banque
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Mesures d’urgence

Dans un communiqué, la Reserve Bank of India (RBI) a déclaré travailler sur une solution pour aider Yes Bank à surmonter la crise financière actuelle. L’institution financière envisage notamment de lancer un plan de restructuration ou de procéder à une fusion de la banque.

Selon la notification émise par la RBI, la situation financière de la banque privée Yes Bank n’a cessé de se dégrader ces dernières années. Ce problème vient essentiellement de son incapacité à mobiliser des fonds pour couvrir les éventuels manquements des emprunteurs ainsi que les dévaluations des prêts associés.

La banque centrale évoque également de graves problèmes de gouvernance et les pratiques discutables des dirigeants ces dernières années. D’ailleurs, ces facteurs n’ont fait qu’aggraver les problèmes financiers de l’établissement bancaire. En effet, le manque de confiance régnant actuellement incite les clients à retirer leurs capitaux et tend à dissuader les éventuels investisseurs.

Pour y remédier, la RBI a remplacé le conseil d’administration de Yes Bank pour une période de 30 jours et nommé comme administrateur Prashant Kumar, ancien senior official de la State Bank of India.

Les clients de la banque ont subi divers désagréments

Les problèmes provoqués par l’affluence sont assez courants sur les sites internet, même bancaires. Ainsi, les clients de Yes Bank n’ont pas mesuré la portée de la suspension des services en ligne de la banque indienne. Ce désagrément ressemblait à un simple incident technique.

D’ailleurs, selon le message affiché sur la page, Yes Bank n’était pas en mesure de traiter leur demande momentanément à cause d’un trafic important au niveau de sa banque en ligne. Les clients ont ainsi été conviés à réessayer plus tard ou à basculer vers l'application mobile de la banque pour effectuer leurs transactions.

Sur la même période, d’autres clients se sont plaints de ne pas pouvoir retirer de l’argent auprès des distributeurs automatiques de billets. Cette fois-ci, la banque a clairement indiqué que la carte bancaire de l’utilisateur a été bloquée suivant une directive de la RBI.

Depuis l’entrée en vigueur du moratoire, la banque centrale a donné un peu plus d’informations sur ses projets pour Yes Bank. Les pistes envisagées sont encore à l’étude. La RBI compte néanmoins agir avant la fin du sursis qui a été accordé à l’établissement.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.