Credit Suisse envisage d’accélérer sa transformation après la crise sanitaire

capture écran du site crédit suisse

Au-delà de son aspect contraignant, l’expérience du confinement a été très instructive pour la direction de Credit Suisse. Cette période a en effet démontré la grande familiarité des consommateurs avec les solutions numériques de la banque. Les paiements en ligne ont notamment connu un succès sans précédent. L’enseigne a ainsi réajusté sa stratégie de croissance en fonction de cette tendance.

La banque en ligne de Credit Suisse a été très sollicitée depuis le début de la crise sanitaire, surtout dans les régions ayant instauré des mesures de confinement. Vu les performances de ce canal, l’enseigne compte continuer de soutenir son développement et poursuivre en parallèle la réduction de son réseau d’agences. Elle envisage également d’accélérer la digitalisation de ses services.

Ces informations ont été récemment révélées par le directeur général de la banque, Thomas Gottstein, lors d’un entretien accordé à la Neue Zuercher Zeitung. Arrivé à ce poste en pleine pandémie, le dirigeant s’est construit une vision claire de la réorganisation post-Covid du groupe bancaire suisse.

Développement du télétravail

Dans le cadre de la gestion de la pandémie de coronavirus, Credit Suisse a conçu un système en quatre phases comprenant les diverses consignes à suivre selon la situation. Le plan en question est déployé différemment en fonction du pays ou de la zone considérée à l’échelle internationale. Ainsi, les équipes locales peuvent assurer la continuité des services malgré la crise.

Comme l’a expliqué Thomas Gottstein :

En Suisse, il n'y a pas eu de confinement total. Nous avions toujours des employés dans les bureaux pour les postes critiques et les équipes reviennent sur leur lieu de travail de manière progressive.

Thomas Gottstein.

Néanmoins, les salariés souhaitant poursuivre le télétravail ont la possibilité de le faire. D’ailleurs, la banque suisse envisage désormais d’encourager davantage l’utilisation de ce système au quotidien pour l’ensemble de ses collaborateurs.

Selon les premières estimations, le temps de travail à domicile devrait progresser de 10 à 20 % à moyen terme.

Réduction des locaux et des effectifs

Après la pandémie, Credit Suisse projette d’étendre le télétravail à toutes ses activités, y compris dans le domaine des services. Logiquement, le groupe bancaire aura bientôt besoin de moins de bureaux. De plus, il envisage de poursuivre la réduction de ses effectifs.

D’après le directeur général :

À moyen terme, nous fonctionnerons avec moins de personnel, notamment parce que nous continuons à digitaliser l'entreprise.

Thomas Gottstein.

Figurant parmi les priorités du dirigeant actuel, la digitalisation du groupe bancaire implique forcément la rationalisation et l’automatisation de différents process. Cette démarche se traduit concrètement par la suppression de certains postes.

Enfin, la crise sanitaire actuelle a permis de découvrir l’efficacité des visioconférences dans l’organisation d’une entreprise. Ainsi, comme les réunions dans les bureaux, les voyages d’affaires devraient devenir de moins en moins nécessaires à l’avenir. Ces nombreux changements permettent à Credit Suisse de réduire ses coûts de gestion à tous les niveaux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top