Revolut veut devenir un acteur clé du prélèvement bancaire au Royaume-Uni

capture écran du site Revolut

En matière de paiements électroniques au Royaume-Uni, la carte bancaire domine, représentant 53 % du total. Toutefois, l’on assiste à l’essor fulgurant du prélèvement bancaire malgré une part globale encore moindre (5 %). Revolut a créé une nouvelle fonctionnalité pour accélérer la croissance de ce mode de paiement outre-Manche.

Revolut veut contribuer à l’essor du prélèvement bancaire au Royaume-Uni

D’après les données de JP Morgan,

« Le nombre de prélèvements bancaires effectués a bondi de 30,2 % sur la période 2015-2017 ».

La holding financière explique ces chiffres par le taux de bancarisation élevé de la population et par la popularité de la méthode. En effet, c’est la plus courante pour les transactions récurrentes dans tout le Royaume-Uni et 90 % des Britanniques y recourent pour régler leurs factures.

Selon les estimations des experts,

« Le prélèvement pourrait être utilisé pour 4,4 milliards de paiements effectués outre-Manche à l’horizon 2026 »

Soit 300 millions d’opérations supplémentaires en 10 ans.

Bien décidée à profiter de ce succès, la FinTech londonienne Revolut lance un service de prélèvement bancaire en livres sterling pour tous les particuliers et entreprises de l’EEE ayant un compte bancaire ouvert au Royaume-Uni.

C’est un moyen pratique de régler automatiquement des dépenses régulières comme un abonnement ou les prestations d’un fournisseur de confiance. La « Direct Debit Guarantee » assure aux utilisateurs un remboursement intégral des sommes indûment prélevées en cas d’erreur ou de fraude.

Concurrence de GoCardless sur le secteur britannique du paiement récurrent

Important La néobanque, née en 2015 à Londres et qui a franchi le cap du million de clients au Royaume-Uni en 2018, ambitionne de proposer une alternative au modèle bancaire traditionnel.

Elle préparerait actuellement un tour de table de 1,5 milliard de dollars pour augmenter sa valorisation à 10 milliards de dollars et s’imposer comme la FinTech numéro un en Europe devant sa principale rivale, la start-up allemande N26.

Sur le marché britannique du paiement récurrent, Revolut sera en concurrence avec des acteurs déjà bien positionnés comme GoCardless. Fondée en 2011, cette dernière a conclu un partenariat avec TransferWise, plateforme de transferts d’argent internationaux, pour simplifier l’encaissement de paiements récurrents à travers le monde avec un taux de change attractif.

Grâce à une API dédiée, les clients de GoCardless n’ont pas besoin de détenir de compte dans chaque pays où elles perçoivent des revenus.

Important Avec un compte unique centralisant tous les paiements, ils évitent les frais bancaires associés aux transactions en devises.

Forte de son positionnement au Royaume-Uni, l’entreprise se lance à la conquête des États-Unis grâce à une levée de fonds de 75 millions de dollars.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top