La néobanque N26 vient de lancer son offre pour le marché suisse

capture ecran du site de la banque N26

L’offre lancée par N26 sur le marché suisse est destinée à permettre aux clients d’accéder à des prestations bancaires à moindres frais. Elle comprend des services de base, le retrait et le paiement notamment, et s’inscrit dans l’objectif de cette néobanque de proposer des offres adaptées aux voyageurs. Le point sur ce sujet.

Active depuis près de 6 ans, l’enseigne allemande N26 n’a cessé de développer ses offres et d’élargir son marché, en partant constamment à la conquête de nouveaux territoires. En France, cette banque mobile fait déjà partie des mieux positionnées, avec plus de 500 000 clients. Une croissance qui se produit également sur le marché européen, où elle réunit près d’un million et demi de clients.

Afin de poursuivre son développement, N26 a décidé de se lancer en Suisse. Et ce, malgré qu’elle n’ait aucune présence physique dans ce pays. Elle compte toutefois sur ses offres dédiées aux voyageurs et aux entrepreneurs pour conquérir ce marché.

Un développement sur un marché concurrentiel

La Suisse constitue le 26ème marché de N26, après des pays comme l’Autriche, le Portugal, l’Italie ou le Royaume-Uni. La néobanque regroupe actuellement près 3,5 millions de clients, répartis dans une vingtaine de pays. À travers ses offres, elle se concentre sur les clients amenés à se déplacer, régulièrement ou ponctuellement, à l’étranger. Ce même principe a été exporté sur le marché suisse.

Pour pouvoir s’y implanter, N26 devra toutefois se démarquer face à des enseignes déjà bien positionnées. D’un côté, elle doit faire face à des néobanques internationales comme Revolut ou TransferWise. Mais il y a également les concurrents nationaux comme Neon, une application rattachée à la Banque hypothécaire de Lenzbourg, ou la Banque Cler qui propose l’application Zak.

Toutefois, selon N26, plus de 200 000 clients potentiels pourraient déjà s’intéresser à son offre. Les chiffres relevés jusqu’alors témoignent également de sa performance. Aujourd’hui, elle réalise en effet un volume transactionnel d’environ 2 milliards d’euros.

Son objectif est d’élargir ses offres en dehors de la zone euro et de se positionner comme le leader des comptes en euros sur le marché suisse.

Compte courant et carte bancaire pour les clients suisses

Pour conquérir la Suisse, N26 y propose les offres qui ont fait son succès à travers les autres pays européens. À savoir, un compte courant gratuit et une carte bancaire qui permet de réaliser des retraits et des paiements sans frais à l’étranger.

Il est ainsi à présent possible d’ouvrir un compte bancaire pour accéder à ces services dans ce pays. Le compte sera gratuit et proposé en euro. En fonction de sa situation, le client aura le choix entre l’offre destinée aux particuliers et celle conçue pour les travailleurs indépendants.

L’offre vise principalement les Suisses qui doivent séjourner dans un pays de l’Union européenne. La carte permet dans ce cas de retirer de l’argent en zone euro, sans payer des frais de retrait. Les paiements effectués avec la carte N26 seront également exempts de frais de conversion de devis.

N26 cible également les expatriés résidant en Suisse, qui auront ainsi la possibilité d’y réaliser des retraits et des paiements sans frais en euros. Les clients pourront alors bénéficier d’au moins 5 retraits en euros par mois.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top