Les banques classiques et les néobanques rivalisent sur le marché avec leurs applications

applications mobiles proposées par les banques

Les notes attribuées par les utilisateurs sont révélatrices quant à la performance et l’attractivité des applications mobiles proposées par les banques, traditionnelles, en ligne ou mobiles. Néanmoins, il est difficile de les départager en fonction de ces notes. Tantôt une enseigne est mieux notée qu’une autre, c’est le contraire. Les résultats sont ainsi peu fiables.

Les habitudes des consommateurs ont grandement changé avec l’essor des appareils mobiles. Les chiffres montrent qu’environ 43 millions d’entre eux gèrent leurs finances à distance, qu’il s’agisse d’un compte bancaire, d'un contrat d’assurance ou d’un compte rattaché à une Fintech. Les statistiques relevées en avril 2019 montrent également que 32,4 millions des opérations réalisées à distance sont effectuées depuis un smartphone et 29,1 millions à l’aide d’un ordinateur.

Les spécialistes prévoient le développement des applications mobiles promues par les banques. Les consommateurs doivent toutefois bien choisir. Les fonctionnalités intégrées et la performance diffèrent d’un outil à un autre.

Des disparités parfois importantes

Les notes attribuées par les utilisateurs permettent ainsi d’avoir un aperçu de la performance des applications proposées par ces établissements. Elles vont toutefois mettre les banques en ligne pure players, comme Fortuneo, Boursorama ou ING, en position désavantageuse, selon les analyses réalisées par un site spécialisé sur la banque et les placements.

En effet, sur Google Play, leurs interfaces Android obtiennent généralement des notes moyennes largement inférieures à celles des établissements reliés à une agence physique. La moyenne est de 3,5 pour ces plateformes alors que les banques traditionnelles se positionnent avec une moyenne de 3,9.

Ces enseignes en ligne vont toutefois reprendre l’avantage sur les établissements traditionnels au niveau du système iOS. Leurs applications mobiles bénéficient ainsi d’une moyenne de 3,9 sur 5, reflétant une augmentation de 0,2 point par rapport aux banques classiques.

Entre les banques traditionnelles, des disparités peuvent également être relevées, toujours en se référant aux notes des utilisateurs. L’application proposée par Crédit Mutuel Alliance fédérale obtient ainsi la meilleure note avec 4,3 sur Android et iOS, largement supérieure à la moyenne des notes obtenues par les banques classiques.

Les applications des néobanques plus appréciées

Néanmoins, lorsqu’il s’agit de trouver la meilleure application entre les établissements existants en France, les banques en ligne et les banques classiques perdent leur avantage pour laisser la place aux néobanques. Celles-ci obtiennent effectivement une note moyenne de 4 sur 5 avec le système Android et 4,2 sur iOS.

Ceci est néanmoins compréhensible étant donné que leurs services se concentrent sur mobile. Aussi, même pour ouvrir un compte bancaire, les clients doivent se servir de leurs applications. Afin de maintenir un avantage concurrentiel et attirer davantage d’usagers, elles se trouvent donc dans l’obligation de soigner leur application.

Les meilleures notes sont en particulier attribuées aux acteurs étrangers. Revolut est première du classement avec une note de 4,9 sur Android et iOS. N26 obtient également une bonne note de 4 sur Google Play et 4,8 sur l’App Store. Des plateformes récemment lancées comme Monese parviennent également à s’imposer sur le marché, avec une note de 4,5 et 4,7 respectivement sur Android et iOS pour cette dernière.

Des notes qui ne dépendent pas uniquement des fonctionnalités

Au niveau des acteurs français, Lydia est la seule à se distinguer avec une note de 4 sur 5 avec Android et 4,6 avec iOS. Nickel ou C-Zam peinent, quant à eux, à se positionner face aux Fintech étrangères.

Les fonctionnalités ne sont cependant pas le seul critère utilisé par les internautes pour noter ces applications mobiles. En témoigne la différence relevée entre les notes obtenues par ING (1,6) et Monabanq (4,5), alors que les fonctionnalités de cette dernière sont moins développées. Après analyse des commentaires, il a été constaté que les utilisateurs tiennent également compte de l’ergonomie de l’application.

De même, ils vont parfois prendre en considération l’offre bancaire proposée ou la prime de bienvenue accordée par l’établissement. Cette analyse permet ainsi de souligner que les applications ayant une note élevée sur ces « stores » ne sont pas nécessairement les meilleures en termes de fonctionnalités. Il est toutefois difficile de déterminer de manière exacte les raisons de ces disparités.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top