Bilan du programme estonien « e-résidence », quatre après son lancement

Start up

Toute personne qui souhaite ériger une start-up en ligne sur le territoire estonien peut entamer des démarches pour l’obtention d’une citoyenneté numérique. Ce programme a été lancé il y a quatre ans et a permis la création de 5 000 sociétés, selon le responsable qui traite les affaires juridiques. Ce faisant, 50 000 e-résidents ont en jusque-là bénéficié.

Ce pays balte qu’est l’Estonie compte parmi les plus avancés du monde en matière de nouvelles technologies. D’ailleurs, ce laboratoire du numérique est le pays natal des ingénieux fondateurs de l’application Skype. Depuis l’année 2014, le gouvernement rend ses frontières accessibles à tout étranger désireux d’investir dans le pays, grâce notamment au dispositif « e-residency ».

Même si l’État encourage le déploiement du programme, son succès repose en grande partie sur le dynamisme de nouveaux acteurs spécialisés, comme le confirme Victoria Saue. Les établissements bancaires sont devenus de plus en plus méfiants face à une telle pratique.

Les Fintech contribuent à la création des comptes bancaires

Maintes enseignes bancaires estoniennes sont de moins en moins enclines à créer des comptes bancaires au profit des bénéficiaires du programme « e-résidence ». C’est ce que révèle une publication d’Estonian News. Victoria Saue justifie cette tendance par les obligations qui incombent aux banques, dans le cadre de la lutte contre la circulation des fonds d’origine illicite et le financement du terrorisme.

Elles exigent donc parfois d'avoir une idée très précise du business qu'elles financent, de l'identité du « e-resident » et de l'origine des fonds. Les banques suivent des règles internationales, notamment contre le blanchiment d'argent.

Holvi, la jeune pousse finlandaise, vient à la rescousse en collaborant avec le gouvernement. Grâce à cette start-up, les e-résidents ont pu ouvrir un compte à distance, ce qui a permis le développement du programme. Ces services innovants font actuellement de l’ombre aux établissements classiques.

Une procédure simplifiée pour les entrepreneurs

Sachant que la procédure de souscription est dématérialisée, l’e-entrepreneur n’est pas obligé de se rendre auprès d’une agence physique pour ouvrir un compte. La clôture compte bancaire ne nécessite pas non plus une présence sur place. En revanche, le titulaire du compte doit franchir les portes de l’ambassade ou du consulat d’Estonie pour retirer sa carte.

Pour obtenir la citoyenneté électronique, il suffit aux intéressées de compléter un formulaire présenté en ligne et de débourser une somme de 100 euros. Au cas où la demande est approuvée, le sujet concerné reçoit une carte d’identité électronique, qui permettra aux porteurs de projet d’atteindre leur objectif entrepreneurial.

En portant le statut de citoyen numérique, il est possible de créer une société écran dans les petites économies comme celle du pays balte. Cette pratique trouve son intérêt dans la volonté d’investir dans un environnement où la fiscalité est relativement profitable.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top