Les États-Unis font un pas en avant dans la création d’une monnaie numérique de banque centrale adossée au dollar

Fond abstrait de code binaire avec des billets de 100 dollars américains.

Les États-Unis font un pas en avant dans la création d’une monnaie numérique de banque centrale adossée au dollar. Le décret récemment signé par Joe Biden en est la preuve. Celui qui est adressé aux agences fédérales et autres acteurs financiers du système dans le but de les recommander à réfléchir profondément sur le sujet.

Comme moyen de paiement, autant dire que les devises numériques ont gagné leur ticket pour s’intégrer dans les mœurs. Pour s’en convaincre, il suffit de porter un regard sur le fait que 16 pays ont déjà commencé à développer leur monnaie virtuelle de banque centrale si 9 autres ont lancé des projets allant dans ce sens.

Parmi les plus prudents, les États-Unis figurent dans la liste des nations à accuser du retard dans ce domaine. Mais peut-être plus pour longtemps puisque Joe Biden vient de signer un décret qui devrait accélérer les choses, grâce à la contribution active de différents acteurs du système financier américain.

Le pays n’a plus vraiment le choix que d’avancer, mais…

D’après les analystes, les États-Unis n’ont vraiment plus d’autres choix que de faire des pas en avant dans la création d’un dollar numérique. Non pas sans raison puisque différents éléments poussent le pays à œuvrer dans ce sens.

À commencer par le fait que pas moins de 40 millions d’Américains ont déjà investi dans des cryptomonnaies pour représenter 16% de la population.

D’après les défenseurs de ces actifs virtuels, la création d’une monnaie numérique de banque centrale adossée au dollar pourrait également aider la nation à réduire le nombre d’individus faisant le choix de ne pas ouvrir un compte bancaire pour des raisons liées à des commissions trop élevées. Et avec une part de la population élevée à 5%, autant dire qu’ils sont bien nombreux.

De quoi faire réfléchir les autorités se rendant également compte qu’en prenant du recul, la devise de la nation risque de se faire supplanter par celle des autres pays qui ont déjà pris une certaine longueur d’avance dans ce domaine même si d’après la Maison-Blanche :

Le rôle du dollar a été et continuera d’être crucial pour la stabilité du système monétaire international dans son ensemble. Les monnaies numériques des banques centrales étrangères ne menacent pas cette domination.

Joe Biden

À ce propos, certains analystes estiment que le risque est plutôt élevé du côté de Pékin qui a déjà fait des avancées majeures.

… Avec beaucoup de prudence

Pour les raisons susmentionnées, les États-Unis n’ont certes plus d’autres choix que d’avancer. Mais avec beaucoup de prudence selon la Maison-Blanche faisant savoir lors d’une conférence de presse récente que Joe Biden a signé un décret demandant aux acteurs financiers de réfléchir profondément pour la création d’un dollar numérique. À savoir, la Fed, le Trésor, la SEC (Securities and Exchange Commission) et le Consumer Financial Protection Bureau.

Soit, autant d’organismes qui ont six mois pour livrer un rapport détaillé sur les conséquences et les avantages de la création d’une monnaie numérique de banque centrale adossée au dollar. Pour bien faire les choses, ces opérateurs sont d’ailleurs incités à orienter leurs recherches selon les principaux objectifs que les dirigeants ont prévus d’atteindre :

  • L’inclusion financière et le leadership des États-Unis ;
  • La protection des intérêts américains ;
  • La protection de la stabilité financière mondiale ;
  • La prévention des usages illicites ;
  • La promotion d’une « innovation responsable ».

À Washington de souligner :

Nous devons être très, très prudents sur cette analyse, car les implications de cette évolution seraient profondes pour un pays qui émet la première monnaie de réserve mondiale.

Joe Biden

Et d’ajouter :

Si les États-Unis s’engagent sur cette voie, il s’agira d’un « processus long ».

Joe Biden

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top