Compte pro : ces frais bancaires qui font gonfler la note pour les professionnels

Jeune client féminin de banque électronique utilisant la calculatrice pour calculer ses factures

À l'occasion de la première édition des Trophées de la banque Pros 2023, MoneyVox a passé au crible les plaquettes tarifaires applicables aux professionnels des grandes banques nationales et en ligne. Verdict : quel que soit l’établissement, la facture est plutôt salée.

Le constat est sans appel. Qu’importe l’établissement bancaire dans lequel vous envisagez d'ouvrir un compte en tant que client professionnel, les frais bancaires sont plutôt conséquents. À l’occasion de sa première édition des Trophées de la banque Pros pour 2023, le site d’information MoneyVox a par exemple constaté que les différentes banques nationales affichaient souvent de multiples lignes tarifaires, pour un seul et même objet.

Concrètement par exemple, la tenue du compte intègre non seulement des frais de tenue de compte, comme pour les particuliers, mais également une commission d'actualisation du dossier client, ainsi qu’une commission de mouvement, propres aux professionnels. Résultat : la facture peut vite grimper.

Au-delà même de cette abondance de lignes tarifaires spécifiques à la clientèle professionnelle, on retrouve aussi des prestations équivalentes à celles proposées aux particuliers : mise en place et frais par virement ou prélèvement, abonnement aux services de banque à distance, commission d'intervention, etc. Or, là encore, les tarifs appliqués aux professionnels constatés sont plus élevés que ceux pratiqués pour les particuliers.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

À service égal, tarif plus élevé chez les banques traditionnelles

Les frais annuels de tenue de compte sont l’exemple le plus parlant. Lorsqu’un particulier devra payer en moyenne une trentaine d'euros par an, un professionnel peut payer jusqu’à 856 euros s’il choisit comme banque le LCL. Le tarif le plus bas constaté sur l’ensemble des banques traditionnelles étudiées est celui de La Banque Postale avec 178 euros par an (hors offre groupée de services). Ainsi, en tant que professionnel, il faudra compter au moins six fois la somme déboursée par un particulier.

Même constat concernant l'abonnement aux services de banque en ligne (via internet et application mobile). Gratuit chez l’ensemble des banques en ligne, ce service qui permet aux clients de consulter et gérer leur compte est facturé chez les banques traditionnelles. Il faut ainsi débourser au minimum 5,90 euros à La Banque Postale, 11,50 euros au CIC, 13,90 euros chez BNP Paribas et jusqu’à 22 euros par mois à la Société Générale. D’autre part, les frais pour la mise en place d’un virement permanent peuvent également être prélevés : 0,21 euro au CIC, 1,50 euro à La Banque Postale, chez BNP Paribas et Hello bank.

Enfin, si les clients particuliers disposent d’un plafonnement des commissions d'intervention pour les frais d’incident, ça n’est pas le cas des professionnels. Pour rappel, leur montant est limité à 8 euros par opération, dans la limite de 80 euros par mois maximum. Ainsi, BNP Paribas facture 9,50 euros par opération, avec un plafond de 570 euros par mois. Pour sa part, LCL prélève 9,60 euros, tandis que la Société Générale n’hésite pas à ajouter 15 euros par commission d'intervention, sans aucune limite par jour ou mois.

Je compare les offres bancaires

Les banques en ligne plus chères lorsqu’un conseiller intervient

Bien que les banques en ligne et fintechs spécialisées dans les comptes professionnels restent globalement plus attractives que les banques traditionnelles, leurs offres pour les pros sont souvent plus chères que celles pour les particuliers.

Pour les offres d'entrée de gamme aux alentours d’une dizaine d’euros par mois hors taxe, leurs clients peuvent profiter d'un compte avec carte bancaire (à gérer en ligne ou sur application), de la tenue du compte, d’un certain nombre d'opérations gratuites par mois (virements, prélèvements, retraits aux distributeurs...), sans compter le fait que la plupart des acteurs en ligne n'appliquent pas de commission de mouvement.

Néanmoins, les offres de base reposant sur la gestion autonome, toute intervention d'un conseiller sera forcément facturée au prix fort. Il en va de même pour certaines opérations moins récurrentes et non incluses dans les formules. C’est le cas notamment des dépôts de chèques et d'espèces, lorsqu’ils sont possibles. Par exemple, Monabanq facture 1,50 euro à compter du 19ème chèque déposé par trimestre et 6 euros à partir du deuxième dépôt d’espèces dans le trimestre. Dans le même temps, Manager.one prélève 20 euros par chèque au-delà du 6e par an. Pour éviter de mauvaises surprises, mieux vaut donc bien identifier ses besoins avant d’ouvrir un compte pro dans une banque en ligne.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.