Frais bancaires : des astuces simples pour éviter la hausse au 1er janvier 2023

Homme retirant de l'argent d'un distributeur automatique de billets.

Chaque année, les banques mettent à jour leurs tarifs. Pour l’année 2023, elles se sont engagées à limiter leur hausse à 2%. Voici quelques stratagèmes pour éviter de payer plus cher.

Face à l’inflation, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé en septembre la mise en place d'un bouclier sur les tarifs bancaires pour 2023. Concrètement, le secteur s'est engagé à limiter la hausse à 2% des services bancaires du quotidien : tenue de compte, carte bancaire, virements, etc. Certaines enseignes ont même promis de geler les prix.

Si la modération tarifaire annoncée semble globalement appliquée, d'après le site d’information MoneyVox, on n’est jamais à l’abri de quelques manquements. Notamment sur le prix de l'assurance perte et vol des moyens de paiement, ou les retraits d'espèces effectués hors du réseau de distributeurs automatiques de sa banque. Mais quelques subterfuges permettent à votre portefeuille d’éviter ces hausses. Et pour cela, nul besoin de quitter votre banque.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
200€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Misez sur des formules d’entrée de gamme et négocier

En effet, selon vos besoins, vous pouvez réduire votre facture en souscrivant à des formules d’entrée de gamme. Celles-ci comprennent un compte, une carte bancaire à autorisation systématique sans découvert et une application mobile. Le tout, pour seulement 2 euros par mois. C’est ce que proposent certaines banques traditionnelles, notamment le Crédit Agricole avec ses offres Eko et Globe-Trotter, la Société Générale avec Kapsul, LCL avec Essentiel.

Par ailleurs, selon votre profil, les frais bancaires sont négociables. C’est le cas si vous détenez une épargne conséquente au sein de votre banque, si vous avez souscrit de nombreux contrats chez elle (assurance auto et habitation, crédit...) ou encore si vos revenus doivent augmenter rapidement.

Allez voir du côté des banques en ligne

Autre astuce pour payer moins cher : aller voir ailleurs. Chez les banques en ligne par exemple. Selon le classement des banques les moins chères réalisés tous les mois par MoneyVox, certaines d’entre elles, comme Boursorama Banque ou Fortuneo, limitent leurs frais à 2,78 euros par an pour un bouquet de services standard. Elles proposent également souvent des primes de bienvenue alléchantes atteignant une centaine d’euros.

Des prix réduits rendus possibles par l’absence d’agences, ce qui permet de réduire les coûts. Car globalement, plus vous êtes autonome pour réaliser vos opérations quotidiennes, moins elles sont coûteuses. Par exemple, le virement revient en moyenne à 4,50 euros pièce s’il est réalisé en votre nom par un conseiller, alors “qu’il est systématiquement gratuit lorsqu'il est initié en ligne ou sur mobile, rappelle MoneyVox.

Je compare les offres bancaires

Evitez le recours au chèque et aux distributeurs des autres banques

Toujours dans l’optique de faire des économies, limitez le paiement par chèque, et optez pour d’autres moyens plus sûrs : virements, prélèvements, carte bancaire, Paylib, etc. Car l’usage du chèque, bien que gratuit, génère souvent des frais annexes : envoi d’un chéquier, opposition en cas de perte ou de vol...

Enfin, lorsque vous souhaitez retirer de l’argent, favorisez les distributeurs automatiques de votre banque. Ou du moins, limitez le nombre de retraits effectués hors réseau chaque mois. Car leur prix va augmenter au 1er janvier 2023 : +5,74%, sur la base d'un retrait déplacé par semaine. En revanche, aucun établissement ne facture les retraits internes. Et si se limiter aux distributeurs de votre banque vous semble contraignant, rejoignez une banque en ligne. Généralement, elles vous permettent de retirer sans frais dans les distributeurs de la zone euro, et même parfois en dehors.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.