La transition digitale bancaire au Royaume-Uni met en difficulté l’accès à l’argent liquide

Dans le monde actuel, tous les secteurs sont quasiment touchés par la numérisation. Le comportement des clients bancaires se tend vers les opérations sans contact, d’où la modification totale des transactions financières. Bien qu’il s’agit d’un processus inévitable, sa réalisation rencontre une difficulté majeure sur son chemin : l’accès à l’argent en liquide.

La marche vers la digitalisation bancaire au Royaume-Uni met en difficulté l’accès au cash. En effet, ce moyen de paiement est aujourd’hui tout simplement dépassé par les outils numériques de règlement d’achat qui font parler d’eux-mêmes d’autant plus avec les effets néfastes du coronavirus au pays de la Reine.

Pour autant, les clients optant pour les transactions traditionnelles sont victimes de la mise hors service des agences et des distributeurs automatiques de billets. La situation locale devient préoccupante notamment sur la vitesse d’adoption des dispositifs sans contact. Les réactions de la part du gendarme financier britannique sont très attendus par tous.

La pandémie constitue le principal facteur

Depuis ces dernières années, les moyens de paiements sans contact gagnent du terrain au Royaume-Uni. Entre le début du millénaire et 2019, les chiffres font état de fermeture de près de la moitié des agences bancaires locales. Aujourd’hui, le nombre de ces dernières ne sont plus que de 8 000 unités d’où 100 succursales pour un million d’habitants. Pour les distributeurs automatiques, une diminution de 23% en cinq ans est constatée pour ne plus faire que 54 000 en total actuellement, d’après le principal opérateur de DAB du pays, Link.

L’arrivée de la pandémie de coronavirus n’a fait qu’accroître le rythme de l’introduction de la banque digitale. Ce qui a rapidement modifié le comportement d’achat des consommateurs. Les opérations numériques deviennent aussitôt privilégiées. D’ailleurs, l’État local a soutenu cette idée pour minimiser la propagation du virus. Ainsi, des grandes enseignes financières telles que TSB, Santander ou encore HSBC ont procédé à la mise hors service de nombreuses agences tôt cette année.

Le gendarme financier britannique bientôt en mesure de ralentir la cadence

C’est à commencer par les fermetures d’agences par des grandes enseignes que le Financial Conduit Authority, le gendarme financier britannique a tiré la sonnette d’alarme. Ce dernier a recommandé aux institutions concernées de cesser, pour le moins temporairement, la digitalisation bancaire. La cause étant que le programme met en difficulté les utilisateurs en ce qui concerne l’accès à l’argent liquide.

Selon toujours le FCA, nombreux des clients, dans un souci de sécurité de transaction, préfèrent les services traditionnels au sans contact d’où la manipulation d’espèces. D’ailleurs, UK Finance, le groupe de pression du secteur a tenu à rappeler aux banques leur promesse sur l’attribution de cash aux clients en besoin.

Contrairement au début d’année, le gendarme financier britannique est actuellement sur le point d’obtenir une autorisation gouvernementale pour la régularisation de la transition numérique. Ce qui lui procurera bientôt le pouvoir sur la maîtrise de la situation. D’ailleurs, le ministère des Finances a reconnu l’utilité de l’argent en liquide pour certains consommateurs et a affirmé sa volonté de répondre à leur besoin. De ce fait, la décision réglementaire de la FCA est fortement attendue.

Par ailleurs, les responsables sont déjà en cours de recherche de solution pour satisfaire les clients partisans des transactions traditionnelles. Une des résolutions présentées s’agit des mini-agences délocalisées qui seront placées dans les bureaux de postes des agglomérations britanniques moins importantes. Des initiatives supplémentaires des banques s’ajoutent aussi à ce projet. Tout cela pour permettre aux détenteurs de compte d’effectuer des retraits en espèces dans des points commerciaux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top