L’euro numérique attendu pour 2026

Une main tient un téléphone intelligent et paie avec.

Le lancement de la phase d’étude pour le projet de la création de l’e-euro a été annoncé par la Banque centrale européenne le 14 juillet dernier. Cette monnaie numérique sera adossée à l’euro et sa mise en place ne sera effective qu’à l’issue de cette période d’essai, laquelle va durer 2 ans. Elle serait ainsi utilisée à partir de 2026, non pas en remplacement, mais en complément du cash.

D’après les explications de Christine Lagarde, l’e-euro permettrait d’effectuer des paiements au quotidien, d’une manière simple et sécurisée. D’ailleurs, les experts de la BCE et des banques centrales de chaque pays membre de l’UE ont déjà identifié les différents scénarios pouvant favoriser l’émission d’une monnaie numérique. Il s’agit entre autres de la baisse de l’utilisation des espèces et la demande croissante des paiements électroniques, en particulier depuis l’avènement de la pandémie.

Confidentialité des données des utilisateurs et stabilité de la monnaie

Parmi les avantages de l’utilisation de la monnaie numérique européenne figure la confidentialité des données des utilisateurs. Toutefois, afin de lutter contre la fraude et l’usage de l’e-euro aux paiements illicites, les comptes ne seront pas couverts par l’anonymat. D’autant plus que l’émergence des cryptoactifs lancés par des acteurs privés présente des risques pour la stabilité financière mondiale et la protection de la vie privée des utilisateurs.

La stabilité de la monnaie figure également parmi les intérêts de ce moyen de paiement.

Important Contrairement aux cryptomonnaies, reconnues pour leur volatilité, la valeur de l’e-euro de la BCE bénéficiera de la même garantie que les billets de banque.

D’autre part, son lancement favoriserait l’inclusion financière dans la zone euro, d’après un membre du directoire de l’institution monétaire. Comme cette monnaie est émise par la banque centrale, les coûts de transaction seront moins chers, voire inexistants, pour les commerçants. Et il est possible de l’utiliser dans tous les points de vente situés dans la zone euro.

Préserver la souveraineté de l’euro

Pour la BCE, le lancement de cette monnaie numérique constitue un moyen ingénieux de préserver la souveraineté de l’euro. Outre l’influence croissante des monnaies numériques privées, il lui faut également rattraper son retard par rapport à d’autres pays comme la Chine et les Bahamas.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top