Elon Musk dénonce le caractère « polluant » du bitcoin

Focus sur les billets de banque et les bitcoins crypto-monnaie.

Le 14 avril dernier, la valeur du bitcoin a atteint sa valeur record, se montant à plus de 60 000 dollars. Mais depuis, c’est la dégringolade. En effet, le bitcoin a, depuis, perdu près de la moitié de sa valeur. Les principaux responsables seraient les régulateurs chinois et le patron de Tesla, Elon Musk.

Après une ascension fulgurante depuis le début de l’année, la valeur du bitcoin n’a eu de cesse de régresser depuis qu’elle a atteint le pic de 64 895,22 dollars à mi-avril dernier. Depuis, la valeur de cette cryptomonnaie a chuté de 48 % pour se monter à un peu plus de 30 000 dollars fin mai 2021.

Deux éléments seraient à l’origine de cette rapide dévaluation. La première, les déclarations du dirigeant de Tesla, Elon Musk, qui a indiqué que sa société n’accepterait plus les bitcoins comme moyen de paiement, du fait de son caractère « polluant ». Le deuxième élément, les régulateurs chinois qui s’apprêtent à interdire aux institutions financières de proposer des services liés aux devises numériques.

La réticence de la Chine

La Chine n’a jamais été un grand fan des cryptoactifs. Des règlementations plus ou moins strictes régissaient, d’ailleurs, les services liés à ces devises numériques. Mais face à l’essor de plus en plus important des monnaies virtuelles depuis le début de l’année, les régulateurs chinois ont décidé d’imposer des mesures plus drastiques.

Il a ainsi été décidé de resserrer davantage la vis concernant l’interdiction à toutes les institutions financières du pays de fournir des services liés aux transactions de cryptomonnaies. Les régulateurs chinois ont aussi annoncé que la règlementation s’agissant du « minage » allait être renforcée.

La Chine était déjà très réticente vis-à-vis de l’utilisation et de l’échange de bitcoin à l’intérieur de ses frontières, mais cette fois-ci, elle a reçu l’aide de trois fédérations bancaires chinoises de référence. Ces dernières ont lourdement insisté auprès des autres institutions financières pour ne pas qu’elles utilisent de monnaies cryptographiques. Selon les régulateurs chinois, les devises numériques ne s’appuient sur aucune valeur réelle et leur caractère volatile les rend d’autant plus dangereux. Ils peuvent justifier leurs dires avec la dévaluation significative du bitcoin au cours des deux derniers mois.

Un coût environnemental énorme

Elon Musk serait aussi l’un des artisans de la dégringolade du bitcoin, dont il a réussi à faire baisser la valeur via un simple tweet. En effet, le patron de Tesla a publié un tweet le 13 mai dernier où il indique que le bitcoin est trop polluant. De ce fait, son entreprise n’acceptera plus son utilisation par ses clients pour réaliser des opérations de paiement. Des propos qui ont interpellé bon nombre d’internautes qui se sont alors demandé comment une cryptomonnaie peut dégrader l’environnement.

Pour répondre à cette question, il faut revenir au processus de création d’un bitcoin. Pour faire simple, les personnes participant au réseau où cette devise numérique existe doivent résoudre des calculs très complexes en échange de bitcoins. Là où cette devise cryptographique devient contre-écologique, c’est que la résolution de ces calculs nécessite des ordinateurs et des serveurs puissants qui tournent à plein régime presque pendant toute une journée entière. Ce qui fait qu’ils sont très gourmands en électricité.

Or, la majeure partie de l’énergie dépensée est fournie par l’exploitation d’énergies fossiles. La création de bitcoins entraine donc inévitablement un coût environnemental assez conséquent.

Mais en publiant son tweet, Elon Musk se tire lui-même une balle dans le pied puisque sa société a fait l’acquisition de 1,5 milliard de dollars de bitcoins un peu plus tôt dans l’année, ce qui représente tout de même 8 % des liquidités de Tesla. À voir si Elon Musk va camper sur sa position.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top