Les acteurs du secteur des paiements se disputent la prééminence sur le marché

Gros plan paiement sans contact via carte de crédit

La crise sanitaire a contribué à booster le marché des paiements numériques. Afin de renforcer leurs positionnements, les acteurs du secteur misent sur la fusion, une stratégie adoptée par un grand nombre d’entreprises européennes spécialistes des paiements.

Ainsi, en France, Worldline a acquis Ingenico pour 7,8 milliards d’euros. Avec cette opération, les deux entreprises tricolores visent la position du leader sur le marché européen. De leur côté, les spécialistes italiens de paiement SIA et Nexi ont fusionné afin de créer un géant doté d’un chiffre d’affaires annuel de 1,8 milliard d’euros. Mais Nexi qui détiendra 70 % du capital du nouveau groupe ne compte pas s’arrêter là. L’entreprise est en train de négocier une fusion avec son concurrent danois Nets.

Le secteur connaît un mouvement de consolidation

Depuis quelques années, le secteur des paiements connaît un mouvement de consolidation, lequel a débuté aux États-Unis et se poursuit actuellement en Europe.

Ceci a été favorisé par l’intérêt que portent les géants du web sur ce marché juteux, mais aussi par l’essor des ventes en ligne, notamment depuis l’avènement de la pandémie.

Important Les acteurs se disputent ainsi la prééminence sur le marché en cherchant à agrandir la taille et les capacités de leurs entreprises.

Et cette course effrénée à la compétitivité concerne également les banques traditionnelles. Ces dernières misent sur une stratégie de valorisation en vue de rester en phase avec l’évolution du marché des paiements.

De leur côté, les consommateurs recherchent des moyens de paiement qui simplifient leurs vies. Il faut alors que les solutions proposées par les banques et les spécialistes des paiements permettent d’effectuer des transactions instantanées de manière sécurisée.

D’ailleurs, certains n’hésitent pas à changer de banque pour pouvoir bénéficier des frais moins chers et de meilleure qualité de services.

Le revenu total dans le paiement pourrait atteindre 258 milliards de dollars dans 4 ans

Un rapport d’analyse du cabinet BCG (Boston Consulting Group) a indiqué que le revenu total généré par les services de paiement en Europe pourrait atteindre 258 milliards de dollars dans 4 ans. Comparé au niveau enregistré fin 2019, celui-ci devrait alors progresser de 38 milliards de dollars.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top