Les banques vietnamiennes vont assouplir les conditions d’emprunt de leurs clients

Une caissière de banque offrant un service à la clientèle

Un des pays les plus touchés par l’épidémie du coronavirus, le Vietnam cherche à alléger l’impact économique de ce phénomène sur les ménages et les entreprises locales. Dans cette optique, la Banque d’État exhorte les organismes de crédit à réajuster les conditions d’emprunt de leurs clients.

En effet, il devient plus difficile pour ces derniers de rembourser leurs dettes. Pour résoudre ce problème, la mise en place de programmes et de plan d’action est plus que nécessaire. En ce moment, une trentaine d’établissements bancaires s’impliquent dans cette démarche en travaillant en collaboration avec Napas (Société par actions de paiement national).

Une enveloppe de 222 000 milliards de dôngs pour soutenir les clients

Afin de limiter les effets négatifs de l’épidémie sur les ressources financières des ménages et les trésoreries des entreprises, le CIC du Vietnam (Centre national d’information sur le crédit) a décidé de revoir à la baisse les taux d’emprunt et les frais.

Important Outre cela, une enveloppe de 222 000 milliards de dôngs a été débloquée : cette somme servira à soutenir financièrement 44 000 clients, lesquels bénéficieront de l’abattement ou du décompte de taux d’intérêt, d’un différé de remboursement et de l’exonération des frais.

Les banques vont procéder régulièrement à l’évaluation des pertes subies par leurs clients et prendre des mesures adéquates pour les réduire. Les solutions peuvent ainsi différer d’un établissement à l’autre et selon la situation du client, mais il est toujours possible pour les consommateurs vietnamiens de comparer les mesures adoptées par les organismes de crédit et de changer de banque pour bénéficier d’un meilleur soutien.

Le problème touche de nombreux secteurs d’activité

Depuis la propagation du COVID-19 dans le pays, de nombreux secteurs ont vu leurs activités freiner. D’après un haut responsable de la Banque d’État vietnamienne,

L’agriculture, l’aquaculture et la sylviculture, le tourisme et l’hôtellerie, le commerce international, la restauration, le transport, l’éducation et le textile figurent parmi les secteurs les plus frappés par cette crise.

La réunion des responsables de la Banque d’État avec les professionnels bancaires vietnamiens, laquelle s’est tenue le 2 mars dernier, a ainsi permis d’évaluer les impacts de l’épidémie sur la population et les acteurs économiques, et d’envisager des solutions concrètes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top