Les freins à la mobilité bancaire malgré les évolutions législatives

accès à une banque sur tablette

Depuis 2017, le législateur a fait évoluer les règles afin de favoriser la mobilité bancaire. En théorie, transférer son compte vers un autre établissement est gratuit et ne requiert que des formalités allégées. Mais selon l’UFC-Que Choisir, des freins demeurent, expliquant le faible nombre de personnes ayant bénéficié du dispositif.

Seulement 2,5 % de changements de banque en 2019

Le service de mobilité bancaire a été mis en place en 2017 pour faciliter la démarche des Français désireux de changer de banque.

Important Concrètement, l’établissement de destination est censé offrir son accompagnement au client pour le transfert de son compte courant.

À ce titre, il se charge de communiquer la nouvelle domiciliation bancaire à tous les éventuels bénéficiaires de prélèvements automatiques. Quant à l’ancienne banque, elle a l’obligation de prévenir le client en cas de réception d’un chèque sur le compte clôturé dans un délai de treize mois.

Sur le papier, passer à la concurrence pour bénéficier de frais bancaires plus attractifs ou de services mieux adaptés à leurs besoins ne pose aucun problème particulier. Pourtant, une enquête menée par l’UFC-Que choisir auprès de plus d’une centaine de banques et acteurs de la mobilité bancaire montre une autre réalité.

En effet, elle révèle qu’

« À peine 2,5 % des Français bancarisés ont profité du dispositif l’an dernier ».

Elle observe également que 10 % des demandes se soldent par un échec, principalement à cause d’erreurs des employés de la banque comme un document non signé ou un numéro de compte mal saisi.

Des freins liés au coût du transfert et autres frais

Autre problème relevé par l’association, l’ancien compte n’est pas systématiquement fermé à l’ouverture du nouveau. En effet, le transfert n’est gratuit que pour le compte courant. Cela signifie que le client doit payer pour faire suivre un contrat d’assurance vie ou un autre produit d’épargne.

Or, le coût d’une telle opération est en constante hausse : s’agissant du PEL ou du CEL par exemple, la banque facture le transfert 4,8 % plus cher qu’en 2019. Pour éviter une telle dépense, 40 % des consommateurs en mobilité bancaire utilisent un double compte.

Selon l’UFC-Que choisir,

« Les clients s’exposent à d’autres mauvaises surprises ».
  • En premier lieu, durant le processus, la banque est susceptible de réclamer des pénalités de retard.
  • En outre, s’il n’a pas suivi les règles pour la soumission de sa demande de fermeture, l’ancien établissement peut continuer à prélever des frais de tenue de compte.

Important L’association de défense des consommateurs plébiscite par conséquent la portabilité du numéro de compte bancaire et une révision à la baisse des tarifs des banques.

Elle recommande également aux consommateurs d’effectuer systématiquement une comparaison afin de réaliser des économies substantielles tout en obtenant des prestations à la hauteur de leurs attentes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top