Un quart des Français déclare vouloir changer de banque pour cette année

Un client utilisant un DAB

La clientèle française des banques en France, que ce soit les banques traditionnelles ou celles en ligne, exprime son insatisfaction. Avec des démarches plus simples et la gratuité du transfert de compte bancaire, les prévisions montrent une forte progression du taux de mobilité bancaire pour cette année. L’an dernier, les pourcentages étaient moins inquiétants pour ces banques entre le mois de février et celui de décembre.

Les clients ne sont pas satisfaits des offres et des services des banques en France, quitte à transférer leur compte chez une autre entité. Une grande partie déclare rendre effective cette décision au courant de l’année d’après une étude réalisée par le cabinet Bain & Company. Ainsi, les indicateurs annoncent des chiffres imposants de probabilité de mobilité bancaire en 2018.

De plus, les procédures pour le transfert ont été simplifiées depuis le 6 février 2017, tant pour les fiscalités que pour les charges administratives s’y rattachant. Néanmoins, les Français restent peu à réaliser le transfert de leur compte bancaire pour l’année dernière selon les transferts de compte enregistrés par la Fédération Bancaire Française.

Le mécontentement des usagers vis-à-vis de leurs établissements bancaires

Entre autres, les origines du mécontentement de la clientèle des banques en France se concentrent principalement sur les tarifs bancaires et par rapport à la relation client avec le conseiller. Cette insatisfaction implique que l’indicateur permettant de matérialiser le taux de recommandation des clients «Net Promoter Score», développé par le cabinet Bain & Company, était de -3 % en France en 2017.

Selon la dernière enquête annuelle réalisée par cette entité, sur 15 000 clients français interrogés, un quart annonce changer de banque en 2018 dont 29% adhérents à des banques traditionnelles et 18% à des banques en ligne.

La hausse du taux de mobilité bancaire n’est pas aussi flagrante

La loi Macron du 6 Février 2017 facilite les démarches pour le transfert de son compte courant. Effectivement, il suffit de signer le mandat pour le transfert de compte afin d’être déchargé des procédures de transfert.

Toutes les démarches sont par la suite prises en charge par la banque d’arrivée notamment concernant les transferts de prélèvements ou virements automatiques. Cette loi exonère le demandeur de toute fiscalité pour la demande de mobilité et exige son effectivité sous un délai de 22 jours au maximum.

Malgré l’entrée en vigueur du dispositif, un nombre limité des usagers des banques franchis le pas de transférer son compte. Le procédé pour évaluer la perte de la clientèle « taux d’attrition » dans le cas des enseignes bancaires rencontre une légère augmentation en 2017 (4,5 %, contre 4,3 % pour l'année précédente).

D’autant plus que la FBF annonce que plus de 1 million de demandes de mobilité ont été enregistrées depuis le mois du lancement en Février jusqu’en décembre 2017. Un nombre représentant 1,25 % du total des comptes de paiement ou de dépôts ouverts en France.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top