L’argent liquide résiste face à l’avènement des paiements 2.0

argent liquide

L’avènement de la nouvelle technologie révolutionne l’ensemble des secteurs d’activité. Celui de la banque n’est pas épargné. De nombreuses solutions de paiement avant-gardistes voient le jour. Si elles sont très bien accueillies chez les jeunes, une bonne partie des consommateurs s’en tiennent encore à l’argent liquide. Une tendance que l’on peut mettre sur le compte de la peur des risques.

Intitulée Digital Payments Study et publiée en septembre 2017, l’étude annuelle de Visa a permis d’établir que 62 % des Européens adopte, de manière naturelle, la pratique consistant à passer par une banque mobile.

Un taux qui est encore à 53 % pour les Français, mais qui grimpe à 63 % chez les Millennials. Ils recourent à leur Smartphone pour accéder aux services bancaires classiques. Cette étude démontre aussi la multiplication des solutions de paiements numériques, pour ne citer que Paylib, Apple Pay ou Google Pay.

Une tendance qui remet en question l’avenir de l’argent liquide. En tout cas, une bonne partie des consommateurs s’en tiennent encore à ce moyen de paiement traditionnel, à fortiori par peur des risques liés au tout numérique.

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Une tendance qui persiste

EssentielMalgré l’avènement des solutions de paiement dématérialisées, une étude annuelle réalisée par l’Observatoire Brink’s/IFOP datant de mars 2017 démontre que 84 % des Français se fient encore aux monnaies physiques. 72 % se penchent pour le chèque et 86 % pour la carte bancaire.

De même, 91 % s’en tiennent surtout à l’argent liquide pour effectuer leurs petits achats du quotidien. Le chiffre grimpe à 93 % pour les paiements inférieurs à 5 euros et 76 % pour ceux entre 5 et 10 euros.

Cette enquête a aussi permis d’établir que 82 % des usagers ont une certaine appréhension à l’idée de payer leurs factures en utilisant leur Smartphone. Le taux est de 72 % pour le paiement sans contact et 63 % pour le paiement en ligne.

Le digital émerge

De leur côté, les acteurs de la banque digitale s’emploient à démocratiser le paiement par mobile. Boursorama et American Express proposent, par exemple, Apple Pay. La BPCE, de son côté, inclut Google Pay dans son système. L’été prochain, Samsung Pay débarquera aussi dans l’Hexagone.

Les titulaires d’une carte PASS MasterCard ou de la carte C-Zam pourront quant à eux utiliser Carrefour Pay, solution proposées par Carrefour et disponible sur Android. On assiste ainsi à une véritable campagne qui ne manque pas d’inciter les consommateurs à changer de banque.

En outre, le sondage montre aussi que le paiement sans contact a vu sa part monter de 8 points à 49 %, en 12 mois. Depuis quelques mois, on constate aussi une forte tendance au paiement par mobile, même si pour l’heure 86 % des sondés s’en passent.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.