Cryptomonnaies : les fraudes à l’origine de pertes faramineuses outre-Atlantique

Plan en plongée d'un homme méconnaissable faisant des opérations bancaires par téléphone portable tard dans la nuit au bureau.

La popularité croissante des cryptomonnaies auprès des particuliers et les gains conséquents qu’elles rapportent ont forcément attiré l’attention d’individus mal intentionnés. Face à l’augmentation exponentielle des tentatives de fraudes aux monnaies virtuelles, la Federal Trade Commission (FTC) tire la sonnette d’alarme. En effet, depuis le début de l’année 2021, les pertes ont atteint plus d’un milliard de dollars aux États-Unis.

Environ 2 600 dollars par personne

Selon la FTC, l’agence d’État chargée de protéger les consommateurs américains, pas moins de 46 000 utilisateurs de monnaie virtuelle ont été victimes de fraudes. En moyenne, chacun d’eux s’est fait dérober 2 600 dollars.

ImportantSi les pertes étaient estimées à 130 millions en 2020, elles ont atteint 680 millions de dollars en 2021. Ce phénomène inquiétant n’est pas près de s’essouffler puisque le montant s’élève à 330 millions de dollars au premier trimestre de cette année, soit déjà plus du double de l’année 2020.

La FTC précise que

Ces chiffres ne reflètent qu’une petite fraction du préjudice public

Dans la mesure où la plupart des fraudes ne sont pas rapportées aux autorités.

Les réseaux sociaux sont le terrain de chasse privilégié des fraudeurs

Parmi les cryptomonnaies les plus utilisées pour payer les fraudeurs, le Bitcoin arrive largement en tête pour 70 % des pratiques frauduleuses, suivi du stablecoin Tether (10 %) et de l’ether (9 %).

Les jeunes (entre 20 et 49 ans) sont les plus susceptibles de tomber dans leur piège, car ils sont attirés par les rendements mirobolants générés par les investissements que font miroiter les personnes malveillantes sur leurs sites.

Les réseaux sociaux constituent le terrain de chasse préféré des escrocs qui profitent du manque d’expérience de leurs cibles sur le fonctionnement des cryptomonnaies.

Sur les 49 % des victimes qui ont été arnaquées par le biais de ce canal, 32 % se sont fait piéger sur Instagram, 26 % sur Facebook, 9 % sur WhatsApp et 7 % sur Telegram.

Les fraudeurs ont aussi recours aux sites de rencontres pour trouver des victimes. Le préjudice sur ces plateformes est évalué à 185 millions de dollars.

Pour faire fructifier son argent et sécuriser les placements, le mieux est de le confier à la meilleure banque d’investissement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top