Société Générale s’attend à de nombreux avantages à travers le nouveau réseau SG qui sera opérationnel dès 2023

Entrée du façade de la banque Société Générale.

Le groupe Société Générale s’approche davantage de l’objectif qu’il s’était fixé d’atteindre depuis décembre 2020. Celui de créer un nouveau réseau SG qui sera actif dès 2023, grâce à l’aboutissement de l’opération de rapprochement des réseaux Société Générale et Crédit du Nord. Un choix qui s’explique à travers de nombreux avantages selon ses dirigeants.

Évoluant dans un univers hautement concurrentiel, les opérateurs financiers mettent en œuvre différentes stratégies pour accéder au titre de la meilleure banque du secteur et ainsi s’assurer une croissance dans des conditions optimales.

Pour le groupe Société Générale, l’un des choix est tourné vers le rapprochement des réseaux Société Générale et Crédit du Nord comme annoncé en décembre 2020.

En choisissant cette voie, l’enseigne s’est fixé pour objectif de donner vie à un nouveau réseau SG qui lui permettrait de mettre de nombreux atouts à son actif. Et aux dernières nouvelles, l’établissement a fait un bond en avant dans cet énorme chantier étant le lancement prévu pour 1er janvier 2023.

Je compare les offres bancaires

Un réseau unique à partir de 2023

Comme susmentionné, le groupe Société Générale a décidé de fusionner les réseaux Société Générale et Crédit du Nord pour en faire un réseau unique. Un chantier de grande envergure selon Marie-Christine Ducholet, directrice de la banque de détail en France faisant remarquer que :

Un rapprochement de cette ampleur ne s’est pas vu depuis longtemps dans le secteur bancaire.

Marie-Christine Ducholet

Raison pour laquelle, l’enseigne a mis des mois pour faire avancer l’opération étant donné que l’adoption de cette stratégie de croissance a été prononcée en décembre 2020. Tout cela pour dire que l’opérateur a finalement trouvé une issue favorable pour la simple raison que le nouveau réseau SG sera opérationnel dès 1er janvier 2023. Ce, grâce à la fusion juridique actée à partir de cette date et qui sera précédée par la décision des superviseurs qui devraient accorder leur feu vert cet automne.

Un bond en avant pour ce géant bancaire tricolore qui se doit encore de procéder à la bascule informatique. Un défi majeur selon Mme Ducholet soulignant que :

C’est un sujet important, d’autant que les clients venants du Crédit du Nord devront changer leur domiciliation bancaire chez leurs fournisseurs d’électricité, de téléphone... Nous allons les accompagner pour que cela se fasse de la manière la plus fluide et transparente possible.

Marie-Christine Ducholet

C’est pourquoi cette opération de migration sera effectuée en deux temps avec 4 banques régionales du Crédit du Nord en tête de liste pour un transfert prévu au premier trimestre. Une période incluant la date du 15 mai 2023 pour les autres.

Je compare les offres bancaires

Le groupe y trouve de nombreux avantages

C’est un chantier ambitieux avec cette obsession de faire plus simple et mieux sur tous les produits et services, sur tous les marchés.

C’est en ces phrases que Marie-Christine Ducholet résume les avantages de cette fusion qui d’après ce responsable :

Aboutira à nouvelle offre qui se mettra en place, avec cette promesse de représenter le meilleur des deux mondes.

Marie-Christine Ducholet

En ce sens, le groupe s’attend principalement à :

  • Un raffermissement de sa notoriété dans la banque de détail ;
  • Une meilleure valorisation en Bourse ;
  • L’accroissement de ses services dans le domaine de la banque en ligne à travers sa filiale Boursorama se fixant pour objectif d’atteindre la barre des 4 millions de clients cette année.

Et la liste est longue, mais la banque a tenu à énumérer :

  • La nécessité de se recentrer sur le client et non plus sur les produits ;
  • L’augmentation du nombre de clients pour tous les réseaux, dont une majorité gérée à distance ;
  • La réduction massive des coûts.

Archives