Une fermeture massive des agences bancaires britanniques en 2018

Quartier financier du quartier La City

De nombreuses agences bancaires au Royaume-Uni se retireront bientôt du marché financier pour cette année. L’arrivée des banques digitales est le facteur principal de cette disparition. Les utilisateurs préfèrent les moyens numériques aux réseaux bancaires physiques pour. Résultat, près de 2000 fermetures ont été enregistrées depuis 2015 et beaucoup d’autres suivront leurs pas en 2018.

Depuis 2015, 1807 agences bancaires ont été fermées au Royaume-Uni. Les prévisions pour cette année annoncent la disparition de 625 autres qui viendront rejoindre les soixantaines qui ont déjà baissé le rideau.

Cette restructuration concernera principalement 162 agences de chez RBS (Royal Bank of Scotland) qui renforceront les rangs des 259 autres déjà inscrites sur la liste noire depuis décembre dernier. Chez Lloyds (Lloyds Banking Group), 98 devront aussi y passer.

Le ralentissement de l’attractivité du parcours bancaire en face à face influence les établissements financiers à opter pour cette stratégie. Néanmoins, ils s’apprêtent à entreprendre d’autres initiatives dans le cadre d’accompagner les clients les moins connectés.

Une implication avec la digitalisation des banques

À l’heure du numérique, les banques mobiles sont de plus en plus attrayantes. Les clients encensent les moyens digitaux dans le cadre de leur parcours financier. De ce fait, l’attractivité des agences bancaires ne cesse de ralentir.

Selon un porte-parole :

Depuis 2014, les transactions conduites au travers du réseau RBS en Angleterre et au Pays de Galles ont chuté de 30 %. Durant la même période, nous avons enregistré une croissance de 53 % du nombre de clients utilisant la banque mobile et le volume de transactions par téléphone a crû de 74 %.

À l’évidence, cette conjoncture explique la fermeture de 121 agences chez Lloyds ou chez Barclays depuis le mois d’août 2016 et de 222 autres chez HSBC sur la même période.

Le nombre de rencontre entre banquier et client enregistré par cette dernière est réduit à près de la moitié des chiffres en cinq ans. D’autant plus que 93% des contacts se réalisent actuellement par Internet, téléphone fixe ou Smartphone.

Les différents intervenants de ce secteur doutent qu’il s’agit d’un mouvement provoqué volontairement par les enseignes elles-mêmes. Cette situation se présente comme étant une opportunité aux diverses banques britanniques d’améliorer leur rentabilité.

D’ailleurs, le rythme de fermeture est de 1000 agences chez RBS depuis 2014. En dix ans, elle passe de 2 300 établissements à 849 contre 1 230 suppressions chez Lloyds.

Une adaptation à la numérisation

Les enseignes bancaires décident de prendre les mesures adéquates en vue d’éviter que cette activité soit délaissée.

Dans ce sens, Lloyds a ouvert des « agences mobiles » ou « micro-agences » qui sont entretenues par deux salariés équipés de tablette. Elle prévoit d’ouvrir 7 structures en 12 mois outres les 29 autres déjà ouvertes.

Barclays, quant à elle, lance son projet « Digital Eagles ». Ce dispositif sert à aider les clients pour une mobilité vers la banque en ligne.

Concernant RBS, elle se tourne davantage vers les clients les moins connectés. Elle intègre une offre de proximité auprès du « community centers » qui est composé de maisons de quartier ou de foyers ruraux. Son objectif est de recréer un service en face-à-face dans les zones rurales. Pour ce faire, elle a créé des « TechXperts » dans ses agences et envoie des « community bankers » chez les utilisateurs vulnérables pour les aider en cas de besoin.

Par ailleurs, le réseau de la Poste à la portée de tous tandis que les agences bancaires disparaissent progressivement. En effet, le gouvernement a lancé une initiative en 2017 dans l’optique de faciliter la gestion des comptes.

Les abonnés peuvent accéder au guichet présent dans l’un des 11 500 bureaux de poste dans ce pays. Ainsi, 93% des Britanniques disposent de ces infrastructures à moins d’un mile de chez eux pour les transactions financières.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top