Le découvert bancaire touche trop souvent les femmes

femme et finance

Selon une étude CSA-Cofidis, près de 50 % des femmes se sont retrouvées à découvert au moins une fois sur les 12 derniers mois, contre 34 % pour la gent masculine. Cet écart significatif vient surtout du fait qu’elles sont encore moins bien rémunérées par rapport aux hommes.

Cofidis a récemment commandé une étude à l’institut CSA pour se focaliser sur les femmes et les finances. Ce sondage a notamment été réalisé en vue des manifestations du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Elles ont tendance à être plus exposées à des soucis financiers que les hommes. Loin d’être un désagrément dû à une mauvaise gestion, il s’agit d’un problème de fond lié à la rémunération des femmes dans le monde du travail. En effet, elles sont confrontées à des situations financières relativement précaires en raison de leur salaire moyen qui est encore inférieur à celui des hommes.

Une situation financière problématique

Dans le cadre du sondage CSA-Cofidis, presque la moitié des femmes interrogées ont affirmé qu’elles ont été à découvert au moins une fois durant l’année précédente. Pourtant, du côté des hommes, seuls 34 % d’entre eux sont concernés par ce problème.

L’inégalité est d’emblée visible à ce stade de l’étude. D’autre part, les femmes touchent en moyenne 1 411 euros nets par mois en France, contre 2 213 euros pour les hommes. Ils perçoivent ainsi 802 euros de plus en moyenne.

Les résultats de l’étude corroborent les données récemment publiées par l’Insee à ce sujet. En effet, pour un poste et un volume horaire équivalents, les hommes et les femmes touchent généralement des rémunérations assez proches. Toutefois, les salaires des hommes sont légèrement supérieurs.

Outre cette inégalité, les femmes sont plus nombreuses à travailler à temps partiel. 28 % des femmes enquêtées étaient des salariées à mi-temps, avec seulement 8 % pour la gent masculine. De ce fait, les inégalités tendent à s’accentuer davantage. Comme l’explique Cofidis, l’effet combiné de ces deux paramètres permet d’expliquer la grande différence de revenus entre les deux genres.

Les mères célibataires sont les plus touchées

En raison de cet écart significatif entre les revenus, le compte bancaire des femmes tombe plus souvent dans le rouge. Elles sont environ 47 % à avoir eu du mal à joindre les deux bouts durant les douze derniers mois. De leur côté, 34 % des hommes interrogés ont déclaré avoir connu des fins de mois difficiles sur la même période.

Par ailleurs, plus de la moitié des mères célibataires (56 %) ont reconnu avoir été à découvert au moins une fois cette année. Elles sont ainsi les plus touchées par les soucis financiers.

SondageSelon le sondage CSA-Cofidis, de nombreuses participantes auraient développé diverses astuces pour gérer cette situation financière délicate. Elles privilégient majoritairement les soldes et les ventes privées pour l’achat de divers articles. 64 % d’entre elles recourent aux programmes fidélité, aux prix cassés et à toute autre forme de promotions.

Enfin, 60 % des sondées passent par les vide-greniers et les sites d’annonces pour l’achat ou la vente de certains produits. Les hommes questionnés ne sont en revanche que 40 % à se rendre sur ces plateformes ou à utiliser ce type d’astuces.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top