Les Français sont pessimistes quant à leur situation financière

une personne en train de faire des calculs

De récentes études portant sur le moral des Français et sur la perception qu’ils ont de leur situation financière indiquent une tendance au pessimisme. Cela serait essentiellement dû à la situation générale du pays et au pouvoir d’achat des ménages. Récemment, l’Observatoire français des conjectures économiques (OFCE) a traduit en chiffres les avis de la population.

Les tensions sociales en France affectent négativement les habitants. Actuellement, ils s’inquiètent essentiellement pour leur pouvoir d’achat qui s’amenuise. D’ailleurs, une étude indique que cette condition mobilise également le gouvernement, devenant l’une des préoccupations principales de l’Exécutif, devant la lutte anti-terroriste et celle contre le chômage.

Si l’État a déjà lancé de nombreuses réformes pour améliorer le pouvoir d’achat des Français, ces derniers ne leur accordent qu’une confiance limitée.

De nombreuses personnes estiment d’ailleurs que le gouvernement devrait être plus actif dans la résolution de ce problème. En même temps, certains individus ont adopté des mesures pour se protéger.

La peur de s’appauvrir

D’après une étude de l’OFCE, 66 % de la population ont noté une baisse de leur pouvoir d’achat durant les 12 derniers mois. Les données recueillies indiquent que 44 % des sondés affirment avoir régulièrement des fins de mois difficiles. Plus précisément, 21 % rencontrent des soucis financiers chaque mois et 23 % y sont confrontés plusieurs fois par an.

De ce fait, 44 % des Français ont peur de s’appauvrir d’ici quelques années. Ce chiffre est toutefois contrebalancé par 50 % des sondés qui déclarent que cette éventualité n’est pas à prévoir. Ces données recueillies par l’OFCE révèlent des différences socio-démographiques. Selon ces dernières :

  • 34 % des hommes, 37 % des 65 ans et plus et 21 % des cadres ont confiance en l’amélioration de leur avenir.
  • Par contre, 52 % des femmes, 54 % des 25-34 ans et 59 % des CSP pensent s’appauvrir au fil du temps.

Les mesures adoptées

Les Français doivent apprendre à mieux gérer leur compte bancaire. 58 % des moins de 35 ans, 63 % des CSP, 52 % des ruraux et 51 % des femmes déclarent avoir des soucis financiers. 64 % d’entre eux ont des problèmes budgétaires lors du règlement de leurs frais de vacances, qu’ils soient récurrents ou périodiques.

59 % des sondés éprouvent une certaine difficulté à financer leurs dépenses de loisirs. Pour 54 % d’entre eux, les ennuis financiers surviennent à l’occasion d’achats de vêtements. Enfin, plus de la moitié des personnes interrogées déclarent avoir du mal à régler leurs factures (45 % pour les frais médicaux et 43 % pour l’alimentation).

L’étude de l’OFCE indique toutefois que les Français épargnent de plus en plus. 63 % des sondés déclarent mettre de l’argent de côté. Quant à 34 % d’entre eux, ils le font de manière irrégulière.

Le recours à l’épargne s’observe surtout chez les cadres et les personnes qui perçoivent plus de 2 500 euros. Cependant, malgré cette mesure, 35 % de ces individus sont souvent à découvert. En revanche, 36 % d’entre eux ne rencontrent pas ce type de problème.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top