Lydia se lance sur le marché international après avoir dépassé les 2 millions d’utilisateurs en France

capture ecran du site Lydia

Depuis son lancement, Lydia s’est continuellement appliquée à répondre aux besoins réels du grand public. Elle est ainsi parvenue à enrichir son offre bancaire de manière significative en seulement quelques années. Après avoir dépassé les 2 millions de clients dans l’Hexagone, la Fintech vise désormais un développement à l’international en commençant par le marché européen.

Créée en 2013, Lydia est une Fintech française qui a su profiter pleinement de l’évolution de la technologie et du grand potentiel de ce marché porteur. Depuis, elle est devenue l’une des références en matière de paiement dans l’Hexagone. La start-up permet notamment de créer des cagnottes entre amis et de faciliter les remboursements de l’utilisateur.

Outre ces formules, Lydia propose également un agrégateur bancaire très pratique. Le client pourra ainsi utiliser une seule et même application pour gérer ses comptes bancaires ou accéder au paiement mobile via Apple Pay, Android Pay ou Google Pay. Son offre inclut même une carte permettant d’effectuer des retraits et des paiements dans le monde entier.

Le compte commun selon Lydia

Vu le grand succès de la formule, Revolut envisage de développer une solution permettant à ses clients de constituer des cagnottes communes. Précurseur dans ce domaine, Lydia passe actuellement au niveau supérieur. Désormais, ses utilisateurs pourront partager leurs comptes en seulement quelques clics, avec leur famille, leurs collègues ou leurs amis.

En général, l’ouverture d’un compte commun est une opération assez compliquée, même auprès des banques en ligne, et décourage souvent les personnes à l’origine de l’initiative. À travers son Compte Partagé, Lydia cherche à simplifier nettement la création et l’accès à cette caisse commune.

Les co-titulaires du compte pourront notamment réaliser toutes les opérations bancaires de base, incluant les versements, les paiements et les retraits. Par ailleurs, cette offre ne prévoit aucune limite par rapport aux nombres d’utilisateurs. De ce fait, le Compte Partagé peut convenir aux couples comme aux groupes d’amis.

L’ouverture de ce type de compte est gratuite à l’instar de la plupart des services Lydia. Le compte Premium, en revanche, est proposé à 2,99 euros par mois. Il comporte un vaste panel de services bancaires et permet de s’affranchir des limites sur diverses transactions comme le paiement sans contact, les virements…

Plus d’un million de nouveaux clients en un an

Avec son nouveau type de compte joint, Lydia confirme une nouvelle fois sa capacité à identifier le besoin réel des consommateurs et à anticiper l’évolution des pratiques des utilisateurs. Cette spécificité de l’entreprise explique d’ailleurs son succès en France et son futur lancement à l’international.

C’est à l’occasion de la dernière VivaTech que Lydia a annoncé qu’elle vient de franchir les 2 millions d’utilisateurs en France. La société est donc parvenue, en moins d’une année, à doubler le volume de sa clientèle. Il s’agit d’une performance exceptionnelle dans le secteur, surtout en considérant le potentiel de la concurrence.

Selon les chiffres fournis par la Fintech sur son blog :

« Chaque mois, plus de 100 000 Français créent un compte Lydia. 40 % d’entre eux utilisent l’application tous les mois ».

Jusqu’ici, Lydia s’était surtout concentrée sur le développement de son activité dans l’Hexagone. Forte de ses résultats récents, elle vise désormais l’expansion à l’international.

« D’ici à la fin de l’année 2019, nous proposerons toutes les fonctionnalités de Lydia aux 340 millions d’habitants de la zone Euro ».

La Fintech française rejoint ainsi d’autres enseignes prometteuses comme N26, Revolut, ou même TransferWise, qui s’efforcent actuellement de s’imposer sur le marché européen.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top