La Thaïlande durcit les conditions obligatoires pour les retraités expatriés

Bangkok, la capitale de la Thaïlande

Avec les nouvelles règles de l’immigration thaïlandaise, les retraités français expatriés auront de plus en plus de difficulté à obtenir ou renouveler leur visa. En effet, les conditions financières sont devenues plus restrictives pour ceux qui souhaitent passer leur retraite dans le pays. De plus, une couverture santé à 100 % est désormais obligatoire pour les soins et les hospitalisations.

Le service d’immigration de la Thaïlande a ajouté une nouvelle condition pour les demandes ou les renouvellements de visa OA depuis le 1er novembre dernier. Couramment appelé « visa de retraité », ce document est destiné aux plus de 50 ans et ne permet pas de travailler sur le territoire thaïlandais.

Désormais, les personnes souhaitant obtenir ou renouveler un visa OA pour 12 mois (séjour longue durée) doivent disposer d’une assurance médicale permettant de couvrir totalement les soins médicaux (consultations et médicaments) à hauteur de 40 000 bahts minimum (1 210 euros) et les hospitalisations à hauteur de 400 000 bahts minimum (environ 12 100 euros).

Une somme conséquente immobilisée pendant 12 mois

Auparavant, les retraités souhaitant prolonger leur visa en Thaïlande devaient détenir un compte en banque créditeur de plus de 800 000 bahts (24 000 euros) au moment de la demande. Il était également possible d’effectuer un dépôt bancaire correspondant au montant fixé par les autorités locales pour les revenus combinés.

Selon la nouvelle réglementation en vigueur, les demandeurs sont désormais tenus de conserver 800 000 bahts dans une banque thaïlandaise sur les trois mois suivants la prolongation et 400 000 bahts une fois passé ce délai. Par ailleurs, les étrangers doivent posséder 800 000 bahts sur leur compte en banque deux mois avant la demande de renouvellement.

Autrement dit, les expatriés doivent laisser 800 000 bahts dans un établissement bancaire thaïlandais durant au moins cinq mois d’affilée pour pouvoir renouveler leur visa. De plus, ils sont obligés d’immobiliser au moins 400 000 bahts sur leur compte pendant 12 mois, soit la durée totale du séjour autorisé dans le pays.

En raison de l’évolution du taux de change, les conditions de ressources fixées par l’Ambassade pour les demandes de visa OA sont passées de 20 000 euros à 24 000 euros par personne depuis septembre dernier. Par conséquent, le solde minimum exigé est désormais de 48 000 euros pour les comptes communs.

Une réforme pénalisant de nombreux retraités français

En plus de détenir un compte bancaire avec le solde exigé, les demandeurs de visa OA doivent remplir la condition fixée par l’immigration thaïlandaise en matière d’assurance santé. Ce critère risque toutefois de devenir problématique pour de nombreux retraités français, notamment ceux cotisant à la CFE.

En effet, cette dernière ne rembourse pas les soins de santé à 100 %. De ce fait, elle ne peut pas émettre de certificat de couverture correspondant aux exigences de l’immigration thaïlandaise. D’ailleurs, même en disposant d’une assurance complémentaire, le retraité ne peut pas être sûr d’être remboursé à 100 %.

Eu égard à ces nombreuses contraintes, le visa non immigrant OA se présente comme une alternative plutôt intéressante pour les retraités français. Il prévoit de multiples entrées et des conditions financières relativement plus simples. Cela dit, ce type de visa ne permet toujours pas aux étrangers âgés de 50 ans et plus de travailler dans le pays.

Avec le visa non immigrant, le retraité peut rester un an en Thaïlande. Toutefois, si le séjour excède 3 mois pour chaque entrée, le détenteur du visa doit passer au service de l’immigration pour régulariser sa situation.

Dès la deuxième demande, l’expatrié devra justifier d’un solde de 800 000 bahts minimum sur un compte courant ou un compte bancaire non bloqué domicilié en Thaïlande. Les assurances-vie et les PEL ne sont pas acceptés.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top