Un selfie ou une vidéo pour ouvrir un compte bancaire en 2020

Une femme qui prend un selfie

La dématérialisation des services bancaires se poursuit pour répondre à un besoin croissant de simplicité et de praticité. Aujourd’hui, pour faciliter la mise en relation des Français et des banques, les autorités se penchent sur la procédure d’ouverture de compte à distance. À partir de 2020, un selfie suffira, en lieu et place de la pièce d’identité et du justificatif de domicile.

Recherche d’un système alternatif pour accélérer l’ouverture de compte bancaire

Malgré la multiplication des enseignes en ligne et mobiles, ouvrir un compte bancaire en ligne dans l’Hexagone implique la fourniture de nombreux documents et la signature manuscrite ou électronique de la convention. En conséquence, les différentes étapes prennent au minimum de 24 heures.

Or, pour les autorités,

« Le système de transmission des pièces justificatives réclamées est devenu obsolète dans un monde digitalisé ».

De plus, selon la direction générale du Trésor, qui travaille à l’allègement de la procédure d’inscription à distance,

« Nouer des relations professionnelles ou commerciales par la voie numérique ne présente plus de risque majeur ».

Un changement de la législation est ainsi à l’étude, s’inspirant des pratiques d’autres pays européens. En Allemagne ou au Royaume-Uni par exemple, la création d’un compte peut se faire grâce à un selfie ou une vidéo,

« Deux procédés aussi rapides qu’efficaces »

Nicolas Reboud.

Selon Nicolas Reboud, cofondateur de la néobanque Shine.

Une telle évolution permettrait aux acteurs bancaires tricolores de combler leur retard par rapport à leurs rivales comme la jeune pousse britannique Revolut ou la start-up berlinoise N26, qui ont réussi à séduire des centaines de milliers de Français.

Le selfie dynamique ou la vidéo live pour une création de compte immédiate

L’appel des banquiers a été entendu, le régulateur étant d’accord sur le principe. Pendant plusieurs mois, un groupe de travail composé de représentants de l’ACPR, d’acteurs du marché et de fournisseurs de dispositifs de reconnaissance a réfléchi à des mesures visant à simplifier les démarches sans déroger aux règles strictes en place pour lutter contre le blanchiment d’argent. L’ANSSI a également participé, dans la mesure où elle devra valider l’aspect technique de toute solution proposée.

Important Les autorités pourraient donc profiter de la transposition de la cinquième directive sur la lutte antiblanchiment, dont la conclusion est prévue pour janvier 2020, pour assouplir le dispositif actuel.

À cette occasion, l’obligation de présenter un justificatif de domicile pour ouvrir un compte bancaire pourrait disparaître, comme c’est le cas à l’étranger. L’objectif est d’exploiter pleinement la vitesse permise à la technologie pour faire gagner du temps à toutes les parties.

Deux modèles pourraient être reproduits dans l’Hexagone :

  • Outre-Rhin, le futur titulaire du compte se filme pendant quelques dizaines de secondes en affichant sa pièce d’identité. Grâce à cette vidéo en live le client obtient un accord de principe ou se voit opposer un refus immédiat.
  • Outre-Manche, un système de selfie dynamique prend plusieurs clichés du client avec sa pièce d’identité, permettant son inscription instantanée.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top