Facebook renforce ses fonctionnalités de social shopping

Une personne en train d'ouvrir une application de Facebook

Avec Facebook Pay, les utilisateurs peuvent effectuer divers achats sur la plateforme (jeux, billets pour des spectacles ou des événements…). Il leur permet également d’envoyer de l’argent à d’autres particuliers à travers ses différents services. En développant le paiement en ligne, le réseau social confirme ses ambitions dans le domaine du commerce électronique.

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre

Essor de Facebook Pay pour profiter du social shopping

Facebook n’en est pas à son coup d’essai en matière de paiements en ligne. Le mois dernier, la firme rappelait dans un communiqué avoir géré

« Plus de 2 milliards de dollars en dons depuis 2015 dans le cadre de collectes de fonds ».

Elle a ensuite ajouté des fonctionnalités comme les achats et les virements entre personnes grâce à la possibilité d’associer Facebook à une carte de crédit adossée à son compte bancaire ou aux services PayPal et Stripe. Ces évolutions lui permettent d’endosser le rôle de porte-monnaie électronique, qui ouvre la voie vers sa transformation en site de e-commerce.

D’ailleurs, pour les spécialistes,

« L’intégration d’Instagram ne laisse aucune place au doute quant aux intentions de la firme de Mark Zuckerberg : s’imposer via le social shopping ».

Cette pratique consiste pour les internautes et mobinautes à commander et régler directement sur les réseaux sociaux les produits et services qu’ils y découvrent. Ayant l’avantage de la rapidité, au lieu de repasser par l’application mobile ou l'e-boutique de la marque, le concept devrait connaître un essor fulgurant en 2020.

Je compare les offres bancaires

La confidentialité des données pourrait freiner les ambitions du groupe

Et avec ses millions d’images et de vidéos partagées, Instagram est un outil très efficace pour booster les ventes. Les annonceurs ont d’ailleurs revu leur budget marketing sur Instagram.

Toutefois, Facebook conserve sa place dominante, son fil d’actualité accaparant toujours 60 % des dépenses publicitaires, contre seulement 20 % pour le flux Instagram, qui le suit immédiatement.

Et le réseau social entend bien profiter du succès croissant du social shopping. En mars 2019, Instagram s’est doté d’une option d’achat pour les produits mis en avant.

Début novembre, c’est WhatsApp qui donne aux petites entreprises la possibilité de créer un catalogue pour leur offre en images et avec les prix. Pour l’instant limitée à une poignée de pays, cette fonction sera bientôt accessible aux utilisateurs du monde entier.

Il reste que la question de la protection des informations personnelles soulève des réticences du côté des utilisateurs.

Et cela, bien que le groupe ait annoncé d’importants investissements pour sécuriser Facebook Pay et se soit engagé à assurer la confidentialité des historiques d’achat. Car le réseau déclare recueillir certaines données issues du service de paiement afin de proposer des publicités ciblées. Or, nul n’ignore les scandales impliquant la firme en matière de protection de la vie privée.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.