Les Français et le financement des achats de Noël

Heureux deux filles tenant des tas de sacs

Selon un récent sondage réalisé par la néobanque Moneyway, 64 % des Français mettent chaque année de l’argent de côté en vue des fêtes de fin d’année, mais parfois tardivement. L’étude montre également des différences de perception notable entre hommes et femmes sur la question budgétaire. Tous souhaitent en revanche davantage de souplesse de la part de leur banque pendant cette période.

Les femmes, plus prévoyantes et généreuses pour les achats de Noël

D’après l’étude, « plus de 6 ménages sur 10 épargnent pour leurs achats de Noël ».

Les femmes sont les plus prévoyantes, 78 % d’entre elles déclarant se constituer un petit pécule pour l’occasion. Malheureusement, beaucoup s’y prennent tard. En effet, seulement 25 % de la gent féminine commence à remplir sa tirelire de Noël en septembre, tandis que 31 % s’y prennent à partir d’octobre. Les hommes anticipent encore moins, puisque seulement 43 % font des économies avant le mois de novembre.

Contrairement aux idées reçues, à peine un tiers des personnes interrogées profitent des soldes et promotions pour faire leurs emplettes. 63 % et 68 % respectivement des femmes et des hommes effectuent leurs achats sans attendre d’éventuelles baisses des prix.

Pourtant, ces dernières sont nettement plus généreuses. 31 % d’entre elles sont ainsi disposées à dépenser entre 20 et 30 euros pour un cadeau, contre 10 euros à 20 euros seulement pour 35 % de leurs pairs masculins. Comme pour le budget minimum, les femmes font plus loin avec le maximum. 34 % des sondées sont prêtes à consacrer jusqu’à 70 euros pour un présent, soit 20 euros de plus que la limite que s’imposent 32 % des hommes.

Davantage de souplesse souhaitée de la part du banquier

Pour la plupart, la joie de donner et de recevoir est souvent ternie par l’impact sur les finances. 56 % des répondants se voient en effet facturer des agios et frais de découverts pour les dépenses de Noël.

Aussi bien les femmes (52 %) que les hommes (59 %) font le constat amer de l’impact négatif du coût des fêtes à la lecture de leur relevé de compte bancaire.

Aussi, pour profiter pleinement des fêtes de fin d’année,

Etude91 % des participant(e)s à l’enquête plébiscitent une plus grande souplesse de la part de leur banque pendant cette période.

88 % des femmes souhaitent un relèvement de leur découvert autorisé à cette occasion. Les hommes sont encore plus nombreux (93 %) à demander un peu de compréhension de la part de leur banquier face à leurs extras.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top