« La première banque des startups », un titre qui suscite l’intérêt des grandes banques

Concept des startup

« La première banque des startups », bien de grandes banques s’attribuent aujourd’hui ce titre pour coller avec la tendance de l’open innovation et des jeunes pousses. À titre d’exemple, la BPCE a récemment révélé son objectif de devenir « la banque préférée des développeurs et des startups ». De son côté, le Crédit Agricole a créé deux fonds de capital-innovation pour un total de 100 millions d’euros. Pour sa part, la BNP Paribas affirme être la mieux positionnée sur ce segment.

La BNP Paribas veut devenir « le banquier des startups »

Selon Marie-Claire Capobianco, la directrice des réseaux France, et membre du comité exécutif de la BNP Paribas :

Nous sommes devenus la première des banques startups ! Nous avons 2000 startups avec des projets "qualifiés" qui sont clientes de BNP Paribas en France.

Marie-Claire Capobianco.

Et Denis Laplane, le président de BNP Paribas Développement et directeur de la clientèle entreprise des réseaux France, d’ajouter que « C'est la BPI qui le dit ! ». La banque n’a cependant pas donné sa définition d’une « startup » (jeune entreprise strictement technologique ou de tout secteur, chiffre d’affaires, ancienneté, nombre de salariés).

Pour le patron d’une grande banque concurrente, qui demeure dubitatif face à cette déclaration, la question se pose :

Sur environ 20.000 startups en France, cela semble conforme à la part de marché de la BNP sur le segment des entreprises. La BNP est active, mais l'est-elle vraiment plus que nous ou d'autres ?.

Denis Laplane.

La BNP Paribas affirme être à l’origine du métier de « banquier startup » en 2012. Elle se targue même d’être la meilleure banque pour les jeunes entreprises.

En 2014, elle avait lancé un projet de mise en relation de grands groupes et d'ETI avec des startups. Baptisé Innov&Connect, le programme prévoit l’hébergement et le coaching des jeunes pousses dans l'un des deux centres d'innovation WAI à Massy-Saclay ou à Paris afin d’accélérer leur développement. Les services sont gratuits pour les jeunes startups, et deviennent payants quand elles sont plus matures.

Des projets d’accompagnement et d’investissement

La BNP prévoit par ailleurs de lancer prochainement, en partenariat avec l'Américain Plug and Play, un programme d’accélération Fintech Insurtech. Ce sera « le plus grand campus de startups du monde » indique la banque.

Denis Laplane de souligner que

Le startupper a besoin de faire la rencontre au bon moment. Notre surface de contacts est un atout considérable : nous avons incontestablement le premier fonds de commerce de France, avec 75 % des ETI et 100 % des grands groupes français parmi nos clients.

Denis Laplane.

Pour lui, l’approche de la banque vise non seulement à « favoriser la croissance de [ses] clients », mais aussi à trouver « des relais de croissance, les startups étant de nouveaux clients ».

La BNP a également commencé à investir dans les startups qui ont besoin de capital. D’abord de manière indirecte, à travers des fonds de capital-risque et des fonds d’amorçage régionaux, puis de façon directe par le biais de compartiment Venture dans une entité de capital-développement. Cette dernière dispose notamment d’une enveloppe de 10 millions d'euros répartie dans une vingtaine de projets.

Dans les trois ans à venir, la BNP Paribas entend attribuer « 5 % à 10 % des investissements en capital du réseau France vers les entreprises innovantes ». Le total des tickets misés se monterait alors entre 30 et 60 millions d’euros. Ce montant demeure toutefois modeste comparé aux 100 millions que le Crédit Agricole projette d’investir.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top