La Banque Postale fusionnera avec CNP Assurances pour se diversifier davantage

Logo de la banque postale

La Banque Postale lancera l’intégration de CNP Assurances, le premier assureur des personnes en France. Une initiative qui s’inscrit dans la volonté de La Poste de conquérir des parts de marché dans d’autres secteurs. Il convient de noter que la diversification lui a déjà rapporté un milliard d’euros de résultat courant avant impôts depuis 2014.

Cette année, La Poste souhaite réitérer sa performance en matière de diversification en intégrant CNP Assurances, créant ainsi un bancassureur public. Étant donné la chute de ses revenus au niveau du courrier, ce rapprochement lui permettra de modifier son modèle économique. Le groupe postal compte d’ailleurs en faire son principal générateur de revenus.

ImportantRémy Weber, Président du Directoire de La Banque Postale, est chargé de mener le rapprochement des deux entités. Il en soulève les enjeux. Prévue depuis déjà quelques années, cette fusion est devenue aujourd’hui indispensable pour la Banque Postale.

Le transfert des titres réalisé par la CDC de CNP vers La Poste et, par la suite, vers sa filiale apportera des fonds propres donnant à cette dernière la possibilité d’assurer son développement.

Les perspectives offertes par le rapprochement

L’apport des titres de CNP devrait représenter 6 milliards d'euros selon Rémy Weber. Avec ces capitaux, la Banque Postale envisage de devenir un grand bancassureur ainsi qu’un grand groupe bancaire diversifié.

La diversification lui a déjà permis d’augmenter considérablement ses pondérations de risques et de devenir un financier actif pour plus de 50 % des sociétés figurant au CAC 40 et au SBF 120. Désormais, 25 % du chiffre d’affaires de la Banque Postale sont réalisés grâce à ses activités dans le crédit à la consommation, la banque privée, la gestion d’actifs, l’assurance et la banque d’entreprise.

Banque citoyenne, la Banque Postale souhaite migrer vers un établissement complet. Un énorme effort est à fournir pour y parvenir selon son patron en raison des taux extrêmement bas dont souffre l’enseigne. Par ailleurs, la Banque Postale entrevoit un important changement de taille. Rémy Weber explique :

« Il est vrai que La Banque changera de taille : notre bilan devrait se situer entre 650 et 700 milliards d'euros et nos revenus (produit net bancaire et produit net d'assurance) devraient avoisiner les 9,5 milliards puis, à terme, les 10 milliards d'euros. Cela devrait nous mettre à la 12e voire à la 13e place des groupes bancaires européens. Je ne pense pas pour autant que le régulateur nous qualifie de « G-SiB », mais c'est à lui d'en décider ».

Rémy Weber.

Quand la consolidation sera-t-elle effective ?

La promulgation de la loi Pacte permettant à la CDC de devenir l’actionnaire majoritaire de La Poste est prévue pour mars ou avril 2019. Pour conduire l’opération, la Banque Postale doit déposer une demande de dérogation à l’OPA auprès de l’AMF.

En même temps, celle-ci projette de mener les actions nécessaires auprès des instances telles que l'ACPR, la BCE, etc. Elle espère ainsi obtenir toutes les autorisations en 2019 pour commencer la consolidation du groupe à partir de 2020. D’ici là, ceux qui envisagent un changement de banque ont tout le temps de réfléchir à leur projet et de bien se préparer.

En outre, Rémy Weber indique que le dossier à soumettre à l’AMF a été monté de manière à ce qu’aucun changement particulier ne vienne bouleverser les différentes parties même si la CDC deviendra prédominante. Il revient donc à l’autorité administrative d’accorder ou de refuser la dérogation.

Quelles autres pistes de diversification ?

D’après Rémy Weber, il pourrait se révéler opportun pour la Banque Postale de procéder à une intégration dans l’assurance non-vie (IARD, santé ou prévoyance) où son développement est déjà notable. Dans ce secteur, il y a notamment son partenariat avec Groupama.

Dans le domaine de la santé, la Mutuelle Générale souhaite s’appuyer sur un grand groupe. En devenant un grand bancassureur, la Banque Postale prévoit de jouer un rôle dans l’évolution de l’écosystème des mutuelles. En outre, étant donné que son partenariat avec la Société Générale arrive bientôt à échéance, l’internalisation du métier de crédit à la consommation est une piste envisagée par la Banque Postale.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top