Quel bilan pour les 200 ans du Livret A ?

Un homme face à un mur rempli d'interrogations

Cela fait maintenant 200 ans que les Français placent leur épargne sur le Livret A. 200 années qui ont été ponctuées par des variations de son rendement réel et des modifications successives de son taux de rémunération, celui-ci étant encore calqué sur l’inflation +0,25 points, aujourd’hui tombé à 0,75%. Le gouvernement a d’ailleurs annoncé la réforme du Livret A qui prévoit une nouvelle formule de calcul et un taux qui ne pourra pas descendre en dessous de 0,50%.

Le livret A fête ses 200 ans le 22 mai 2018. Depuis 2 siècles, ce livret d’épargne réglementé est considéré comme la star des placements des Français. Mais est-il vraiment rentable ? Nous avons évalué son rendement réel entre 1 900 et 2017 en le confrontant à l’inflation… Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas vraiment rendu service aux Français !

Une perte de 11% de pouvoir d’achat pour une année négative

Le résultat de notre étude exclusive est franchement mitigé puisque les Français ont perdu du pouvoir d’achat pendant 58 ans ! Pourquoi ? Parce que pendant toutes ces années, le rendement annuel du Livret A a été inférieur à l’inflation. A l’inverse, ils en ont gagné pendant 57 ans et n’en ont ni gagné ni perdu pendant 2 ans.

Une répartition plutôt équilibrée entre années gagnantes et années perdantes qui masque un écart important entre gain de pouvoir d’achat et perte…

En moyenne, une année négative se traduit par la perte de 11% de pouvoir d’achat… alors qu’une année positive, elle, par seulement 2,91% de gains nets !

Maxime Chipoy, Responsable de Meilleurebanque.

 tableau du rendement du livret A

Un bilan assez négatif

Les périodes de fortes pertes sont liées aux fortes inflations des deux guerres mondiales et des périodes de reconstruction qui les suivirent, mais également au choc pétrolier de 1973 et à ses conséquences. A l’inverse, la déflation des années trente a permis au Livret A d’être très rentable sur cette période. En réalité, l’image que nous avons du Livret A - celle d’un placement sûr de père tranquille, ne se traduit au XXème siècle que depuis 1985 !

Maxime Chipoy.

Le bilan est donc plutôt négatif pour le placement préféré des Français. Laisser son argent sur son livret A ne rapporte presque plus rien aujourd’hui. Entre 1984 et 2014, son rendement moyen (hors inflation) était de de 3,3% par an. D’autres placements peuvent apporter un bien meilleur rendement sur le long terme.

S’il est conseillé d’avoir une épargne de précaution sur le livret A ou un autre livret réglementé (LDDS ou LEP), il ne faut pas y laisser dormir plus de 3 à 4 mois de salaire. Il est toutefois déconseillé de tout laisser sur son compte bancaire qui ne rapporte pas et peut vous coûter cher en raison ds frais bancaires... Mieux vaut  placer ses économies sur une assurance vie ou ouvrir ou alimenter un PEA (plan d’épargne en actions). Et c’est sur le long terme que vous y gagnerez.

Un taux minimal garanti et une nouvelle formule de calcul

La réforme du livret A prévue par Bercy n’annonce pas vraiment de bonnes nouvelles pour les épargnants :

  • modification de la formule de calcul du taux de rémunération. Celui-ci ne sera plus calqué sur l’inflation +0,25 pts, mais seulement sur l’inflation
  • instauration d’un taux minimal garanti de 0,50%.

Ces modifications devraient entrer en vigueur le 1er février 2020. Pour l’heure, le taux du livret A est gelé à 0,75%, son niveau le plus bas depuis 1818 puisqu’il était alors de 5%.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top