Le marché bancaire polonais est actuellement très plébiscité

Succursale de la Banque M à Szczecin, Pologne

Le marché bancaire polonais subit actuellement bon nombre de changements, lui permettant de se consolider davantage. Il affiche une forte concurrence étant donné qu’acteurs étrangers et pouvoirs publics se battent, depuis quelques années, afin d’y détenir des parts d’actifs. Toujours est-il que c’est l’État qui a la majorité du contrôle.

Cession d’actifs par les uns, rachat par les autres, les parts de marché bancaire se disputent en Pologne. Cette concurrence ardue s’explique par l’évidente croissance du secteur ainsi que le niveau des taux qui y est imposé. De grandes banques françaises, telles que Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole, y sont présentes. Celles-ci pourraient même contribuer à la concentration de la banque polonaise.

Bon nombre de mouvements de consolidation sont actuellement enregistrés sur le marché, tant au niveau des enseignes étrangères que locales. Quoi qu’il en soit, la banque publique PKO Bank Polski reste dominante, accaparant ainsi plus de la moitié des parts d’actifs dans le pays.

Les banques françaises, omniprésentes en Pologne

Grâce à sa filiale polonaise Eurobank, qui affiche des actifs de 13,8 milliards de zlotys, on peut dire que la Société Générale est bien implantée dans le pays. Elle est surtout présente dans le secteur d’assurance et de leasing de voitures.

En ce moment, toutefois, la banque française doit affronter quelques réglementations contraignantes, portées sur les crédits en francs suisses et la hausse des coussins contracycliques. Sans parler d’un problème de masse auquel elle doit aussi faire face.

D’après les communiqués de l’agence de presse Reuters, apparus mi-juin, sa filiale locale serait mise en vente. Crédit Agricole projette de la racheter, à en croire les avis de Bloomberg. Les deux acteurs bancaires n’ont toutefois laissé transparaitre aucun détail. Ce qui est certain, c’est que l’acquisition contribuera à la consolidation du Crédit Agricole Bank Polska.

À noter que le groupe détient déjà une place importante dans le secteur avec 21,9 milliards de zlotys d’actifs, à travers son prêt à la consommation, ses offres dédiées aux agriculteurs haut de gamme. Elle s’impose aussi sur le marché grâce à d’autres activités, notamment la gestion d’actifs par le biais d’Amundi et le leasing par EFL.

Quant à BNP Paribas, elle a récemment finalisé l’acquisition d’une partie des capitaux locaux de la banque autrichienne Raiffeisen, via sa filiale polonaise BGZ.

Le marché bancaire polonais attire bon nombre d’acteurs financiers

Le secteur bancaire polonais se révèle très attractif en termes de croissance et de niveau des taux qui y est appliqué. Bon nombre d’acteurs étrangers se rivalisent pour y détenir une part de marché assez conséquente.

Sans parler des pouvoirs publics qui s’activent aussi afin de « repoloniser » la Banque. Tout un large choix pour les titulaires de compte qui projettent de changer de banque.

La banque portugaise BCP, par exemple, détient 71,1 milliards de zlotys d’actifs via sa filiale Bank Millenium qui se place au sixième rang dans le classement bancaire local. D’après Bloomberg, elle prévoit aussi de racheter Eurobank. De son côté, les activités de Deutsche Bank, sur le territoire polonais, vont être rachetées par l’espagnole Santader. Tout comme les actifs de mBank, ceux de Commerzbank pourraient aussi être acquis par un établissement de grande envergure.

Il y a trois ans, BPH, la filiale de GE a changé de main suite à son rachat par le groupe Alior. Et pas plus tard qu’en 2016, une alliance s’est forgée entre le fonds de développement PFR et la compagnie d’assurance PZU qui ont obtenu des parts de la banque Pekao, cédées par UniCredit.

Malgré ces différents mouvements de consolidation, le marché polonais est toutefois dominé par la banque publique PKO Bank Polski. Ce qui fait que 55% de celui-ci est toujours contrôlé par le gouvernement du pays.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top