Le RGPD favorise la clientèle bancaire

concept sur le RGPD

Le nouveau règlement européen sur la protection des données est en faveur de la clientèle bancaire. Grâce ce RGPD, les consommateurs bénéficient d’un renforcement des avantages d’ores et déjà existants. Ils auront en leur portée trois nouveaux droits supplémentaires concernant l’accès, la portabilité et l’oubli qui leur semblent bien profitables.

Les apports du nouveau règlement européen sur la protection des données ou RGPD aux consommateurs sont non négligeables. Ce dispositif renforce en effet les initiatives qui sont d’ores et déjà présentes étant donné que les banques avaient, bien avant ce règlement, porté une attention particulière quant à la sécurité des données bancaires.

Ainsi, trois nouveaux droits sont à prendre en compte. Les clients bénéficient désormais d’une simplification de l’accès à leurs données personnelles. La portabilité de ces informations a aussi été facilitée. Et la clientèle peut demander en tout temps la suppression du data leur concernant. Un sujet qui semble un peu plus délicat du côté des entreprises financières.

Un dispositif pour renforcer les droits existants

Les données bancaires sont fragiles et ultra-sensibles. La protection de ces informations est un sujet très délicat pour les banques. Néanmoins, ces dernières ont compris l’importance de ces datas bien avant l’entrée en vigueur du RGPD.

D’après le délégué à la protection des données du Crédit Mutuel Arkéa, Lucas Naja :

Nous n’avons pas attendu le RGPD pour lutter contre la fraude et protéger les données, c’est un sujet prégnant dans toutes les banques depuis longtemps, et heureusement. Le RGPD représente un renforcement du cadre existant posé par la CNIL.

Lucas Naja.

D’ailleurs, ce type de renseignement reste peu exploité par les enseignes financières. Selon le manager au sein du cabinet de conseil Alpha FMC, Thomas Hirtzig :

Les banques sont garantes de la sécurité de ces données mais ne les exploitent pas beaucoup. En matière de sécurité, on fait difficilement mieux qu’elles.

Thomas Hirtzig.

Le RGPD est au profit des consommateurs

Premièrement, l’accès aux données a été simplifié. Les clients des différentes enseignes peuvent désormais demander l’accès à leurs informations via de nombreux canaux de communication dont les agences, le téléphone ou encore l’espace client web.

Les données seront transmises dans un délai de 30 jours sous une forme numérique. Cela concerne la totalité des informations enregistrées, excepté les transactions de paiement.

Autrement, les rubriques protection des données disponibles sur les sites bancaires permettent davantage de transparence en ce qui concerne l’utilisation des informations personnelles. Les clients accèdent à une adresse mail pour envoyer leur demande d’accès. Pour garantir la sûreté de cette opération, les clients doivent au moins s’identifier 2 fois en utilisant des codes provisoires.

Par ailleurs, ce dispositif facilite également la transmission des données d’une entité à une autre qui est favorisée par le droit à la portabilité. Dans ce sens, les enseignes financières peuvent recourir au mandat de mobilité bancaire de la loi Macron pour effectuer un transfert automatique.

Enfin, les consommateurs sont autorisés à demander la suppression des datas en tout temps grâce à l’instauration du droit à l’oubli. Cette situation est en défaveur des groupes financiers.

Thomas Hirtzig annonce :

Leurs systèmes d’informations sont justement conçus pour ne rien oublier. Effacer des données de façon industrielle est donc un sujet très complexe et très sensible. Aucun établissement de la place n’est prêt à le faire, et les banques pourraient demander une exemption à l’ACPR et à la CNIL.

Thomas Hirtzig.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top