Société Générale accompagne ses salariés avec son dispositif « Mon job 2020 »

Logo de la Société Générale

Dimanche dernier, Société Générale a déployé son dispositif pour accompagner ses employés au niveau de leur travail. Certaines initiatives s’inscrivent aussi dans le même cadre. La banque prévoit par ailleurs de diminuer le nombre de ses agences physiques d’ici deux ans étant donné l’essor des autres moyens de transactions sur le marché.

La nouvelle réorganisation annoncée par Société Générale huit mois passés est suivie de plusieurs actions assez délicates.

La banque précise toutefois que ses initiatives consistent à soutenir et à accompagner davantage ses salariés. Cette stratégie vise aussi à favoriser leur montée en compétence malgré que les mobilités soient déjà suffisamment notables.

Dans ce sens, elle a déployé le 1er juillet dernier son dispositif d’accompagnement baptisé « Mon job 2020 ». Dans le cadre de leur travail, les employés bénéficient désormais de plusieurs outils qui leur permettront de se performer et de monter en compétence.

Cette entité prévoit également de fermer 300 autres de ses agences physiques en 2020 puisque les clients ont une préférence pour les moyens dématérialisés.

Société Générale déploie son dispositif d’accompagnement

Société Générale a annoncé une nouvelle réorganisation vers la fin de l’année dernière. Cette entreprise a enregistré 900 suppressions de postes parmi les 3 450 prévues entre 2016 et 2020 outre les fermetures d’agences en France. Toutefois, la banque tient à préciser que son plan d’action baptisé « Transform to grow » n’est aucunement en défaveur des employés.

En effet, le 1er juillet dernier, elle déploie son dispositif d’accompagnement baptisé « Mon job 2020 ». Ce concept vise à favoriser la mobilité et la formation des salariés dans l’optique de perfectionner la relation client.

Depuis la signature de l’accord en début mars avec trois organisations syndicales majoritaires et l’entrée en vigueur en début juin, les 20 000 travailleurs de cette société bénéficient de ce dispositif. À savoir qu’ils auront à leur disposition un outil d’autodiagnostic en ligne de leurs compétences, de ressources humaines et des formations.

Des mobilités d’ores et déjà importantes

Les caissiers et chargés d’accueil dans le réseau des 2 000 agences de l’enseigne sont aujourd’hui comptés à 1 500. D’ici deux ans, le nombre de ces bureaux seront réduits à 1 700. Quoi qu’il en soit le groupe tient à préciser que ses salariés n’auront rien à craindre. À Laurent Goutard, un responsable de la banque en détail en France de préciser que :

Tous les collaborateurs ont leur place, c'est notre promesse sociale. Soit leur métier va disparaître, comme les chargés d'accueil ou les caissiers, soit il subsistera mais en évoluant fortement, comme celui de directeur d'agence.

Laurent Goutard.

En outre, le développement des paiements sans contact par carte bancaire réduit la popularité des caisses en agence physique. D’autant que certaines transactions sont actuellement disponibles depuis les distributeurs automatiques.

Par ailleurs, les mobilités, que ce soit géographiques ou fonctionnelles, s’établissent aux environs des 5 000 annuellement. Elles sont disparates en fonction de la région dont la plus importante se trouve en région parisienne. Quoi qu’il en soit, les clients de cet établissement qui souhaitent savoir comment changer de banque peuvent toujours se rapprocher des agences encore existantes ou recourir à d’autres plateformes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top