Les banques doivent se réinventer pour rester compétitives

Crédit Agricole, l'une des banques en France

Le système informatique employé par les banques date du siècle dernier. Pour faire face au raz-de-marée numérique actuel, les établissements traditionnels doivent rapidement se réinventer en entreprenant la digitalisation du core banking system. En effet, les cryptomonnaies, les néobanques, les robots-conseillers et autres sont autant de nouveaux acteurs qui leur font concurrence.

Les effets du raz-de-marée numérique dans le domaine bancaire sont loin de passer inaperçu. Une étude menée par le cabinet Bain & Company révèle toutefois que malgré la législation en faveur de la mobilité bancaire et le succès retentissant des néobanques comme Nickel, Revolut, N26 ou encore Orange Bank, seul 1 Français sur 20 entreprend un changement d’établissement chaque année.

Les banques traditionnelles doivent tout de même sérieusement envisager de se pencher sur la question de la technologie qui constitue leur point faible. Avec les géants d’Internet (GAFA et BATX) qui ont des vues sur le secteur des services financiers, la compétition s’annonce en effet de plus en plus redoutable.

Un besoin pressant d’appropriation de la technologie

Contrairement aux géants d’Internet, les banques reposent sur une informatique obsolète. En effet, la conception et la codification du logiciel sur lequel elles s’appuient ont été réalisées dans les années 70. Les ingénieurs ont néanmoins effectué de véritables exploits en réussissant à y connecter des technologies sophistiquées comme la carte bancaire, le smartphone ou encore Internet pendant près d’un demi-siècle. Cela a toutefois impliqué d’importants coûts.

Par conséquent, les banques doivent remplacer leur système vieillissant par un dispositif digital neuf établi sur des technologies modernes à l’instar du mobile, du temps réel, du Cloud, des API…

Quand bien même ce changement laisse place à certaines inquiétudes, d’énormes potentiels en matière de croissance, ainsi que des opportunités considérables sont à la clé. En s’appropriant la technologie, les établissements traditionnels peuvent en effet espérer retrouver une place de choix dans l’économie et la vie quotidienne.

Revoir le concept d’expérience client

Selon l’étude réalisée par Bain & Company sur la mobilité bancaire, un consommateur sur quatre se dit déterminé à changer de banque dans les douze mois à venir. Pour les grands établissements traditionnels, il s’agit même d’un client sur trois. Pour ces banques-là, les indicateurs de satisfaction client ont considérablement dégringolé.

Les banques ont vu le jour dans un contexte dans lequel les entreprises imposaient leurs modes de fonctionnement et leurs frais. Il se peut donc qu’elles ne soient pas prêtes à faire preuve de conciliation et à affronter un monde où le client est roi et dans lequel seule l’expérience client garantit la durabilité d’une relation commerciale.

L’importance de se montrer agile

Pour survivre, les banques doivent également faire preuve d’agilité. Il s’agit d’un critère déterminant pour le test, l’adaptation et le développement des futurs services à valeur ajoutée. En outre, les établissements bancaires ne peuvent plus s’offrir le luxe de raisonner à court terme.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top