Les dépenses de consommation des Irlandais en baisse de 19 % en février

Ajout de la carte Revolut Visa dans le portefeuille numérique Apple Pay.

La banque numérique Revolut a constaté une baisse de 19 % des dépenses de consommation de ses clients irlandais en février 2021 par rapport à la même période un an plus tôt. En comparaison avec son niveau de janvier, l’indicateur s’affiche en repli de 2 %. Ce mouvement est dû au confinement total imposé par la pandémie de Covid-19.

Hausse notable des dépenses IT et de communication

Dans le détail, l’épicerie, les produits numériques et biens d’équipement du foyer sont restés orientés à la hausse, mais leur croissance n’a pas suffi à compenser la chute observée dans les domaines des loisirs, du voyage et de l’hôtellerie.

Revolut note des augmentations respectives de 30 % et 23 % des dépenses en programmation informatique et en services de réseau informatique de sa clientèle particulière. Elle constate également une hausse de 22 % des montants consacrés aux services de télécommunications, contre 33 % pour la production d’images et vidéos.

Pour la néobanque, ces chiffres semblent indiquer qu’

ImportantUn grand nombre de particuliers et de petites entreprises investissent dans la création de nouveaux sites Web, dans l’installation d’un home office, ainsi que de services professionnels à domicile.

Essor généralisé du paiement en ligne

L’étude fait également état d’un

Accroissement des paiements pour des soins dentaires (+35 %) et des achats d’instruments de musique et en partitions (+26 %), preuve que de nombreuses personnes profitent du confinement pour apprendre à en jouer.

En revanche, du fait des déplacements limités, de nombreux autres coûts se sont effondrés entre 2019 et 2020 : frais de cordonniers (-61 %) et de parking (-76 %), location de tenues pour les grands événements (-68 %), bagages et maroquinerie (-65 %).

L’étude de Revolut révèle en outre que

Les dépenses en magasins physiques ont été supérieures à celles effectuées en ligne, contrairement au mois de novembre, où la majorité des paiements étaient numériques.

Pour autant, ceux-ci ont progressé de 53 % sur un an. Toutes les tranches d’âge sont concernées, même les seniors (+41 % pour les plus de 65 ans et 57 % pour les 55-64 ans), mais surtout les 45-54 ans (56 %).

Possible baisse supplémentaire dans un climat d’incertitudes

Pour les économistes, cependant,

La baisse de 19 % des dépenses d’une année à l’autre reste l’enseignement le plus notable de cette étude publiée en février 2021.

Non seulement il s’agit du repli le plus marqué depuis le printemps 2020, mais il s’est aggravé par rapport au mois précédent, preuve de la baisse de confiance des consommateurs.

Face aux incertitudes quant à l’évolution du virus, et considérant les retards dans le déploiement du vaccin, les Irlandais n’ont aucune visibilité dans un avenir proche. Cela pourrait continuer à miner leur moral et impacter négativement la consommation dans les mois à venir. Cependant, les plus optimistes estiment que la situation pourrait entraîner un fort rebond de la demande refoulée après la levée des restrictions.

Afin de répondre au mieux à leurs besoins, Revolut a apporté différents changements à son offre, en introduisant de nouveaux services et en révisant ses tarifs. De nouveaux frais devraient d’ailleurs apparaitre sur les grilles des comparateurs de néobanque pour la jeune pousse britannique à partir du 23 avril prochain.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top