Certaines applications installées dans les téléphones représentent un danger pour les comptes bancaires

Main d’une femme tenant son smartphone.

Selon un récent rapport de Check Point Software Technologies, 9 applications Android sont à supprimer au plus vite des téléphones. La raison est qu’elles représentent une menace pour les comptes bancaires à cause des logiciels malveillants qu’elles intègrent. Des logiciels qui permettent aux pirates informatiques de contrôler à distance les appareils infectés.

Aujourd’hui, les développeurs ne cessent de créer de nouvelles applications afin de procurer aux consommateurs de meilleures conditions de vie. Du divertissement à la banque en ligne en passant par le commerce, aucun secteur n’y échappe. Dans ce contexte, elles gagnent une importance croissante dans la réalisation des tâches quotidiennes.

Cependant, dans son récent rapport, Check Point Software Technologies a révélé l’existence de programmes malveillants. Au nombre de 9, ils ont réussi à contourner le système de sécurité Play Protect. C’est ce qu’indiquent les chercheurs de l’entreprise œuvrant dans la cybersécurité. Ce qui a permis aux virus qu’ils contiennent de passer furtivement le radar de Google.

À désinstaller au plus vite de son téléphone

La liste des applications dangereuses est publiée dans le webzine Journal du Geek (JDG). Il s’agit de :

  • CakeVPN ;
  • eVPN ;
  • MusicPlayer ;
  • PacificVPN ;
  • QR/Barcode Scanner MAX ;
  • Tooltipnatorlibrary.

La bonne nouvelle est qu’elles ont été bannies de Play Store suite à l’étude de Check Point Software Technologies. Les utilisateurs qui les ont déjà téléchargées sont invités à les supprimer sans plus attendre.

Selon les spécialistes de la sécurité informatique, elles renferment deux logiciels malveillants connus sous les noms de MRAT et AlienBot Banker. Ces derniers passent inaperçus grâce au logiciel Clast82 et permettent aux pirates informatiques de prendre le contrôle des smartphones. Ce qui facilite par la suite l’accès aux comptes bancaires.

Étant donné que Google n’est pas parvenu à détecter la menace, les consommateurs ont toujours pensé qu’il s’agissait de programmes sûrs. Ainsi, le nombre de victimes n’a cessé d’augmenter.

Ils vident le compte bancaire de la victime

À titre de rappel, les applications présentes dans un téléphone peuvent autoriser l’opérateur ou une marque à contrôler ce dernier à distance. Par rapport à cela, la menace que représentent les programmes susmentionnés se révèle bien plus importante.

Se présentant sous la forme d’un cheval de Troie, MRAT permet aux pirates informatiques d’accéder à distance aux téléphones. Quant au malware AlienBot Banker, il favorise l’accès aux informations relatives au compte bancaire. Ce qui leur permet par la suite de le manipuler à leur guise, et ce, jusqu’à le vider.

Dans ce contexte, il sied de noter la non-exhaustivité de la liste précédemment évoquée. Dans la même catégorie, on peut mentionner des applications telles que ChatVPN, SuperVPN… Considérée comme extrêmement à risque par Cybernews, cette dernière compte environ 100 millions de téléchargements depuis son existence sur Play Store.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top