L’engouement des utilisateurs pour le paiement mobile fait face aux cybercriminels

une femme en traind e payer avec son mobile

En 2020, le cabinet d’étude Worldpay a concentré ses enquêtes sur le marché des paiements dans le monde. L’initiative qui a permis à l’organisme de découvrir que la tendance est désormais au paiement mobile gagnant en notoriété auprès des utilisateurs. Une bonne nouvelle pour le système qui a également attiré l’attention des cybercriminels.

Le temps est révolu où les cartes de crédit et de débit dominaient l’univers des paiements. Simplement parce qu’avec la digitalisation des services garantissant l’essor de la banque mobile, ces dernières ont cédé la place au paiement numérique.

Il s’agit là du point culminant que l’on pourrait retenir du rapport récemment publié par Worldpay pour la saison 2020. La note qui a également mis en exergue la montée en force de l’escroquerie en ligne ciblant ce nouveau dispositif selon un autre volet de l’étude pointant du doigt les différentes stratégies utilisées pour des tentatives en vue de dépouiller les utilisateurs.

L’ère est désormais au paiement mobile, mais….

Dans son rapport, Worldpay a démontré que l’ère est désormais au paiement mobile ou numérique. Pour arriver à cette conclusion, l’agence a procédé à une comparaison dans le but d’en mesurer le taux d’utilisation par rapport aux autres mécanismes.

Il s’est avéré qu’en 2019 sa part du marché au niveau mondial était limitée à 42% contre 35% pour les cartes de crédit et de débit. Tout cela pour dire qu’un an après, le paiement numérique a bien fait de renforcer sa notoriété en l’élevant à 52% en laissant loin derrière ses concurrents faisant machine arrière à 27%.

Une belle performance selon les auteurs de cette étude estimant que cette tendance n’est pas près de s’estomper en prenant en compte les deux principaux leviers garantissant son essor :

  • L’engouement des utilisateurs ;
  • La vélocité du processus d’adoption portée par les facilités fournies par les banques et les intermédiaires.

Concernant le premier point, il faut préciser que sa popularité, le paiement mobile le puise essentiellement à travers ses capacités à faciliter les achats en magasin physique ou en ligne sans parler des échanges de monnaies en petites quantités désormais possibles entre individus, famille ou amis.

A noter que les impacts de la crise sanitaire mettant à l’évidence son efficacité dans les gestes barrières destinées à limiter la propagation du coronavirus ont également joué en sa faveur.

… Également à celle de l’escroquerie en ligne

Dans un volet de la note de Worldpay, l’on peut lire un passage annonçant que :

La popularité du paiement mobile le place sur la cible de la fraude en ligne.

En effet, tout indique que les escrocs y voient un nouveau filon à exploiter en notant que dans ce domaine, les premiers à s’y aventurer ont été appréhendés si ce n’est que de prendre en exemple le cas :

  • Des 4 individus arrêtés en février 2020 pour avoir arnaqué 100 000 euros en se faisant passer pour des opérateurs téléphoniques soustrayant des coordonnées bancaires pour les utiliser dans des paiements via Bizum ;
  • Des 24 personnes arrêtées en Espagne en 2019 pour avoir utilisé des courriers électroniques pour extraire des données bancaires dans le but de les utiliser dans effets frauduleux.

Et les méthodes utilisées diffèrent d’un malfaiteur à l’autre, mais l’on peut citer le vishing et le phishing à la liste des plus utilisés. À un analyste d’ajouter :

Pour le moment, les cybercriminels se font passer pour banques les plus connues pour ce type d’escroquerie, mais à mesure que les méthodes de paiement mobile deviennent populaires, d’autres noms et applications se joindront comme excuse pour envoyer un SMS ou un message instantané pour demander des données.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top