Boursorama a fait du LDDS un des outils destinés à renforcer son engagement en faveur de la finance solidaire

Logo de la Banque Boursorama.

Un avenir encore plus radieux s’annonce pour les associations inscrites dans la liste nationale des entreprises de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire). Du moins, pour celles qui ont eu le privilège d’être sélectionnées par Boursorama dans le cadre de son engagement en faveur de la finance solidaire à travers le LDDS.

Comme il est prévu dans l’article 1 de la Loi du 31 juillet 2014, coopératives, mutuelles, fondations, associations et sociétés commerciales ont vocation à figurer dans la liste nationale des entreprises de l’ESS (Économie Sociale et Solidaire). Et aux dernières nouvelles, certaines d’entre elles auront le privilège de voir se renforcer le nombre d’acteurs de l’économie sociale et solidaire effectuant des dons en leur faveur.

En effet, tout indique que Boursorama banque a mis sur pied un nouveau mécanisme permettant à ses clients de procéder directement à ce genre de transaction rien qu’en utilisant leurs Livrets de Développement Durable et Solidaire (LDDS).

Une bonne nouvelle pour les entreprises de l’ESS

Après avoir lancé cette année des mandats 100% ISR en Assurance Vie, le compte sur Livret Solidarité, Boursorama renforce son engagement en faveur de la finance solidaire en permettant à ses 2,5 millions de clients, les acteurs de l’économie sociale et solidaire de façon simple et efficace, en 1 clic.

C’est de cette manière que Benoit Grisoni, Directeur général de Boursorama Banque a annoncé la bonne nouvelle en ce qui concerne les entreprises de l’ESS. Du moins, pour une partie d’entre elles puisque pour l’heure, cette offre ne concerne que 11 structures œuvrant pour différentes causes. Ainsi, il serait utile de savoir que les heureuses élues sont :

  • Apprentis d’Auteuil ;
  • Handicap International ;
  • Les Petits Princes ;
  • Emmaüs Connect ;
  • Les Restaurants du Cœur ;
  • L’Enfant Bleu ;
  • Solidarité Femme ;
  • Fondation ARC pour la Recherche sur le Cancer ;
  • Fondation pour la Recherche Médicale ;
  • Unicef ;

Action contre la Faim.

Une liste provisoire selon M.Grisoni précisant que le nombre des entités bénéficiaire aurait tendance à se renforcer.

Le LDDS y joue un rôle majeur

Comme annoncé par Benoit Grisoni, le LDDS joue un rôle majeur dans l’engagement de Boursorama Banque dans la mise en place de mécanismes de soutien en faveur de l’économie sociale et solidaire. Ce, en permettant à sa clientèle d’utiliser directement cet outil pour effectuer des dons auprès des entreprises de l’ESS susmentionnées.

Dans les détails, les quelque 2,5 millions d’individus rattachés à ce service n’auront plus besoin d’utiliser leur compte bancaire pour les transactions puisqu’ils pourront se fier uniquement à leur LDDS.

Mieux encore, le transfert peut aussi bien s’effectuer depuis un appareil mobile ou fixe via l’espace client pour rendra la tâche plus facile et permettre de :

  • Réaliser un virement ponctuel classique ;
  • Mettre en place des virements permanents.

Des besognes qui peuvent s’effectuer en quelques clics et qui permettent également aux donateurs de bénéficier d’un allègement fiscal évoluant entre 66 à 75% en fonction de l’association bénéficiaire.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top